Blog Forum

Je mesure mon degré de bien/mal être, aux sensations que me procurent certains morceaux.
La musique est vraiment quelque chose de magique.

Une fois, on a demandé à ma mère les trois choses sans lesquelles elle ne pourrait pas vivre : L’une des trois réponse était “La musique”. Je suis d’accord avec ça.

Quand je me ferme comme une huitre, que j’avance les dents serrées et que plus rien ne circule en moi, je me prépare une playlist de quelques morceaux choisis. Ceux qui vibrent à la même fréquence que moi, qui me font entrer en résonance.

Petit à petit, la musique se fraye un chemin dans les interstices oubliés de ma carapace et va titiller le morceau d’âme recroquevillé tout au fond de moi. Patiemment, elle l’apprivoise, le fait remonter à la surface, le rassure. Pour ça, deux types de morceaux fonctionnent bien : Les péchus et déprimants.

4 commentaires pour “Where is my mind ? The Music Powa”

” Morceau d’âme ” Hum, je suis pas sûr que ce soit l’âme.

Rainy day dream away!

Parfaitement d’accord !
J’ai réfléchi au problème plus d’une fois. J’ajouterais qu’il y a: 1) Les déprimantes 2) Les pêchus sans violence 3) Les pêchus avec violence (Voir certains Wagner comme la marche des Walkyries)

Dark Sanctuary - La Clameur du Silence

Laisser un commentaire

Ce site dispose désormais d'un forum de discussion

Si votre commentaire n'est pas directement lié à ce post, mais concerne la dépersonnalisation en général, ou si vous souhaitez partager votre expérience, merci d'utiliser de préférence le forum (aucune inscription n'est nécessaire et son utilisation est plus apprioriée à de véritables discussions).

Merci


Quelle est la capitale de la france ?