Blog Forum

Couverture
Je viens de terminer ce livre de Pierre Charras.

Ce bouquin est beau à pleurer (j’ai d’ailleurs pleuré plus d’une fois). Ça parle de paternité, de résignation, de non-dit et d’admiration. C’est La Gloire de mon Père pour un papa normal, angoissé et secret. L’hommage d’un homme à son défunt père.

Le style est admirable, simple et chantant. Pierre Charras, c’est un peu comme un musicien virtuose : Il maitrise parfaitement la technique de son instrument et la met au service de l’émotion. Il le fait avec tant d’aisance que ça parait presque simple, à la portée de tout le monde.

Quelques morceaux choisis :

Et j’aimerais tant que ma raison à moi aussi s’envole, mais j’ai si froid. Rien ne m’échappe. Je comprends tout. Je suis condamné à tout regarder, comme si on m’avait arraché les paupières.


Les gens ont toujours loué mon sang-froid alors que je hurlais d’effroi en silence.


J’ai vu, plusieurs fois, dans les films, les fantassins anglais avancer au-devant des tambours et des cornemuses. C’est une marche têtue. Inconsciente. Le premier rang est fauché presque aussitôt. Le deuxième devient le premier sans même avoir marqué le pas, puis c’est le tour du troisième. Nos parents nous protègent de la mitraillette. Me voilà désormais à découvert.

Magnifique.

Laisser un commentaire

Ce site dispose désormais d'un forum de discussion

Si votre commentaire n'est pas directement lié à ce post, mais concerne la dépersonnalisation en général, ou si vous souhaitez partager votre expérience, merci d'utiliser de préférence le forum (aucune inscription n'est nécessaire et son utilisation est plus apprioriée à de véritables discussions).

Merci


Quelle est la capitale de la france ?