Deprecated: Function set_magic_quotes_runtime() is deprecated in /home/plusjamaqn/wakinglife/forum/include/common.php on line 58
Waking Life - Forum / DP suite à forte anxiété
Blog Forum

#1 2014-11-13 17:58:53

Hibou
Member
Date d'inscription: 2014-11-13
Messages: 25

DP suite à forte anxiété

Bonjour à tous,
Pour résumer, ma dépersonnalisation a commencé il y a 1 mois, suite à plusieurs évenements :

- début 2014, j'ai fait une grosse crise d'angoisse après la consommation de cannabis "médical" de Californie. Fini aux urgences avec tachycardie, impression que mon corps réagissait au ralenti et que j'étais plus à l'aise dedans. On m'a donné un calmant, je me suis mis à avoir des hallucinations (j'entendais mes parents en pleurs à côté de moi, alors qu'ils n'ont jamais été là) et je suis reparti sans plus d'explications. Donc j'ai eu tout loisir de psychoter pendant une semaine, avec des palpitations que je reliais à des pathologies cardiaques...etc. Cet état s'est atténué très vite.

- août 2014, je suis réveillé en pleine nuit par un sentiment d'angoisse, et le cœur qui s'emballe. Je me rendors mais insidieusement cet état grandit, les petites crises et réveils deviennent fréquents au point que j'ai du mal à travailler normalement. Je me sens fatigué et tendu en permanence, au bord de m'évanouir. Je fini deux fois aux urgences, dont une après un malaise au travail. Je tombe sur un médecin qui me rassure et, magie, en quelques secondes je me retrouve d'un état où j'étais incapable de marcher 5 mètres à une forme olympique. Malheureusement, je rechute très vite, malgré les bilans sanguins positifs, la visite chez le cardiologue, je deviens quasiment hypocondriaque. Les douleurs au cœur partent, sont remplacées par la crainte de l'AVC, puis du cancer et de la schizophrénie.

-octobre 2014 : Je me remets doucement après avoir vu un psy, je recommence à sortir, fais beaucoup de sport. J'ai des douleurs permanentes mais plus de crises à proprement parler. Puis un jour, à la piscine, je commence à nager et je fais une crise en pleine piscine, j'ai la sensation que mon corps n'est plus le mien et que mes gestes sont automatiques. Que je vais me noyer tout en restant à la surface. En cause surement de l'hyper-ventilation (j'ai pris pour habitude de nager comme un malade en brasse coulée pour faire passer le stress).

- Et depuis? Je suis bloqué dans cet état, d'un jour à l'autre mon moral va de +0.5 à -10. J'ai perdu la notion du temps, je suis pris de doutes existentiels (d'où viennent mes pensées, est ce que je ne suis pas un cerveau dans un bocal à qui l'on envoie des illusions, est ce que mes souvenirs sont vraiment les miens, comment est-ce que je peux conclure que mes pensées viennent de moi puisque dès qu'elles se formulent de manières instantanées...), j'ai du mal à m'endormir et me relaxer de peur de perdre le contrôle de moi-même, je suis dans un état de panique quasi-permanent... Et pire que tout, j'ai perdu plaisir en beaucoup de choses, dont la musique, les films que je vois sans passion alors que c'est ce qui ordinairement me fait le plus vibrer.

Je continue malgré tout à sortir, travailler... Je raisonne ainsi : si un jour je dois me sortir de cet état, il faut que je profite du temps où je suis "bloqué" pour favoriser un changement qui me permettra de ne plus y retomber : changer de travail, ne plus négliger ma vie affective. (Parce qu'avant tout ça, ma vie personnelle était vraiment en ruines). Et en même temps, ces changements peuvent être susceptibles de me tirer de là. Enfin, je pense également que me forcer à bouger me permet d'oublier très temporairement ma DP, donc c'est toujours mieux que de ne rien faire. Je suis également suivi par une psy, je prends du Mildac et je compte faire des séances d'acupuncture.

Voilà !

Hors ligne

 

#2 2014-11-15 11:17:42

Erreip25
Member
Date d'inscription: 2014-05-25
Messages: 46

Re: DP suite à forte anxiété

Hello, juste pour te dire que tu n'es pas tout seul, je suis dans cet état depuis plus ou moins huit mois, ça m'a ruiné une année d'études entière.

Je suis pris par exactement les mêmes doutes existentiels (le fait que mes pensées ne sont pas les miennes, la peur de finir "bloqué" dans cet état car si je me dis "est-ce bien moi qui pense?" je peux continuer sur "est-ce bien moi qui pense "est-ce bien moi qui pense?"?" etc.

J'ai d'autres doutes sur l'existence d'autrui (bien qu'ils soient totalement stupides), mais je ne vais pas les décrire de peur de les déclencher chez quelqu'un d'autre tongue.

Ce forum a l'air un peu mort pour être honnête, mais bon courage tout de même !

Hors ligne

 

#3 2014-11-15 14:04:09

Hibou
Member
Date d'inscription: 2014-11-13
Messages: 25

Re: DP suite à forte anxiété

Hey, merci pour la réponse smile !
A vrai-dire je me suis également inscrit sur Dpselfhelp, sous le même pseudonyme. Comme ça je fais travailler mon anglais !
J'ai eu le temps de lire ta présentation, c'est vrai que nous avons des "profils" assez similaires, si l'on excepte le fait que ma DP s'est déclenchée à retardement. J'ai vu également que tu faisais de l'EMDR, ça a donné quoi au final?

Pour l'instant je suis suivi par une psychologue orientée thérapie psychodynamique. Pour l'instant je ne vois pas de résultats concrets mais ça m'aide beaucoup à comprendre comment j'ai pu en arriver là, et ce qu'il faudra que je fasse s'y je sors de là. J'hésitais à suivre une TCC associée à de l'EMDR, mais je ne sais pas quelle option est la meilleure. Je suis dans une phase à vouloir tout tester (y compris le pèlerinage à Lourdes), dans les sciences, pseudo-sciences et la magie (je plaisante). Mais faut que je me raisonne...

J'ai également lu "Overcoming depersonalization disorder" par F. Neziroglu (http://www.amazon.com/Overcoming-Depers … 1572247061) que je recommande, ne serais ce que par son approche très rassurante, même si il est plus question d'aide à l'acceptation de notre état que de méthode de guérison miraculeuse. Les auteurs utilisent beaucoup de témoignages de patients, s'adressent à la 2e personne en décrivant exactement ce qu'on ressent et donnent des exercices pour aider à avoir au maximum une vie normale malgré la DP.

Au delà de l'impression d'irréalité et des pensées obsédantes ce qui m'inquiète le plus à l'heure actuelle c'est la quasi absence d'émotion ou de plaisir. Est ce que ça revient au fur et à mesure du temps? D'ailleurs qu'à tu observé comme évolution sur ces 8 mois?

Dernière modification par Hibou (2014-11-15 14:24:09)

Hors ligne

 

#4 2014-11-16 06:49:38

Erreip25
Member
Date d'inscription: 2014-05-25
Messages: 46

Re: DP suite à forte anxiété

Hello, oui dpselfhelp est vraiment plus actif, j'y suis aussi, mais j'essaye de m'en éloigner le plus possible, car plus je lis de témoignages, plus je développe des "symptômes" j'ai l'impression tongue.

L'EMDR n'a strictement rien donné, après j'ai vraiment eu l'impression que le psychologue ne comprenait qu'à moitié (voire moins) le problème et qu'on a fait ça vraiment à la va-vite, mais bon.

Pour la TCC, ça me tente aussi mais je n'ai toujours pas franchi le pas.

Je vais jeter un oeil au livre smile.

Pour le coup du "manque d'émotion", j'ai pas vraiment l'impression que ça me touche plus que ça, en général je ris, et seulement après vient le "est-ce que je ris uniquement par réflexe ou par joie ?", mais je pense que ça rentre dans les pensées obsédantes.

Ce sont vraiment ces pensées qui représentent les 99,9% de mes symptômes actuellement.

Comme évolution, sincèrement pas grand chose... Une lente amélioration tout de même, une acceptation de mes pensées au fur et à mesure (au début j'étais paniqué à me dire "est-ce que les autres sont vraiment conscients ou pas ?", à me dire que si je finissais par trouver que la réponse était "non", j'allais devenir fou, mais en fait la réponse n'importe pas, c'est juste le fait de me poser la question en boucle qui me rend mal).

Pas de guérison miraculeuse chez moi donc (pour l'instant ! Believe big_smile)

Bon courage !

Hors ligne

 

Pied de page des forums

Powered by PunBB
© Copyright 2002–2005 Rickard Andersson