Deprecated: Function set_magic_quotes_runtime() is deprecated in /home/plusjamaqn/wakinglife/forum/include/common.php on line 58
Waking Life - Forum / présentations, TOC, DP/DR
Blog Forum

#1 2015-02-19 16:25:45

krispkrees
Member
Date d'inscription: 2015-02-19
Messages: 17

présentations, TOC, DP/DR

bonjour à tous,

le forum n'a plus l'air autant actif qu’auparavant, c'est dommage j'aurai tellement voulu échanger avec les membres du forum plus tôt!

je pense que ce message vas être très long, je vais essayer d'y écrire tout ce que je ressens en espérant que certains vivent ou on vécu des choses similaires à moi !

j'ai 24 ans et tout à commencé il y à 6 ans bientôt pour moi, c'est marrant mais quand ça m'est tombé dessus j'avais en parti compris que ça risquais de durer longtemps sans savoir pourquoi.

il y à 6 ans je me suis réveillé d'une sieste en ayant l'impression d'une forte réalité par rapport à mon rêve, j'avais eu l'impression d'avoir pu entendre des phrases dans mon oreille interne! (j'ai appris plus tard que c'etait un phénomène courant en état de sommeil paradoxal). Bref après ce réveil j'ai commencé a angoisser.
Mes pensées vagabondaient assez vite et d'un seul coup j'ai vécu une sorte de coupure dans la pensée et j'ai pris conscience que je pensais et que j'agissais et cela m'a paru étrange, je vous expliques pas la crise d'angoisse. Comment et pourquoi on bouge, on parle, on agit... et puis a partir de ce moment là les choses simples devenaient d'un coup plus compliqués... avant je ne m’étais jamais rendu compte que l'on n'étais pas obliger de penser pour faire des choses simples, exemple tout simple : j'ai soif, je me lève et je prends un verre d'eau, c'est automatique.
Sauf qu'à partir de ce moment précis ce n’étais plus simple pour moi, j’étais comme obligé de me tenir un discours intérieur pour faire tour ça, pour avoir un semblant de contrôle sur moi même, donc je me disais " je prends le verre d'eau, je le remplis d'eau" mais c'etait comme automatique, j'avais l'impression de ne pas pouvoir contrôler mes pensées. La terreur, je ne connaissait pas encore le terme à l'époque mais cela m'a fait dépersonnaliser et déréaliser en un instant.

En fait cela ressemble à une hyper conscience de soi et de la vie, des choses auxquelles on ne faisait pas attention auparavant. Avec l'angoisse vient la rumination et voila que je repense à un cours de philo sur freud, et les maladies mentales liées à l'inconscient etc.
Et d'un seul coup, terreur : qu'est-ce qui pourrait y avoir en moi d'inconscient, qui aurait pu déclencher ces angoisses et sentiments ? Et à ce moment la, j'ai fut envahi par la peur de devenir fou, le mot schizophrène résonne dans ma tête ! c'était trop dur, je sors et décide d'aller voir un ami a moi pour me changer les idées mais la vie n’était plus la même j’étais obnubilé par ces pensées, en tache de fonds dans ma tête. je ne ressentais que de la peur et maintenant avec le recul je peux dire que j’étais en pleine DP/DR. Je me rappelle m’être endormi en me disant "ça ira mieux demain". Malheureusement non....

qu'est ce que la vie devient compliquée quand on a peur de penser et que l'on est hyper focalisé sur sois-même...

je vais faire une ellipse de 6ans, ces questionnement et sensations sont parties et revenues entre temps avec des périodes de plusieurs mois de vie "normale" et de "rechute".
En septembre 2014 je fus à nouveau frappé par cette angoisse et par beaucoup d'autres, auparavant j'avais eu pratiquement 2ans et demi, d'une vie bien remplie et plutôt heureuse avec une rémission de 75% de mes symptômes je dirai ! j'avais essayer de prendre un AD et cela avait accentué toute mon angoisse, alors j'ai changé de psychiatre et rencontré celui qui me suis encore actuellement, qui dès la première visite m'avait rassuré en me disant que je pouvais m'en sortir sans traitement si je ne désirais pas en prendre et que je devais faire une psychothérapie avec lui.
après quelques mois, prise de conscience, la vie est belle et je veux la vivre et me battre, je fais des efforts pour surmonter l'angoisse et je suis emplis d'un élan d'envie de vie même si ce n'est pas rose tous les jours loin de la.
pendant ces deux ans j'avais toujours peur d’être schizophrène ou d'avoir une maladie mentale de type psychotique mais je n'y prêtais pas plus attention que cela, et a chaque séance chez mon psy je ne manquais pas de lui dire pour qu'il me rassure !
en septembre apres un été ou j'avais énormément progressé sur plusieurs plans dans la vie, notamment confiance en moi envers les filles et trouvé un boulot qui aurait pu réellement me plaire, m’être passionné pour un jeux vidéo jusqu'à envisager de créer une chaine youyoute, devenir steamer, enfin m'investir réellement dans ce jeux qui me passionnait... tout s'écroule.
Lors d'une séance chez mon psy habituel, nous parlons de tout et de rien, et pour la millième fois au moins je lui dit que j'ai toujours peur d'être schizophrène ou de le devenir. je lui dit cette phrase par habitude, car honetement cela ne me faisais plus si peur que cela depuis un moment...
il me répondit d'un ton sec et déterminé "vous n’êtes pas skizophrene !" il va falloir que vous habituez à cette idée ! Et d'un coup instantanément, court circuit dans la pensée, je connais cette sensation de peur, celle qui me fait dire " c'est reparti, ta vie va redevenir compliquée".

c'est un sentiment indescriptible, vraiment, un court-circuit dans la pensée et d'un coup je sais que cette peur est revenue en tache de fonds dans ma tête et que sans pouvoir rien y faire je vais à nouveau avoir peur de moi, de mes pensées et de mes actes potentiels voir de mes actes tous court!
La descente aux enfers à commencé très doucement mais surement, et j'en suis arrivé à un point ou j’étais tellement terrorisé par moi même que je ne pouvais rien faire de plus que rester allongé et écrire, impossible de voir du monde cela me mettais dans des états lamentables, j'avais l'impression que j'allais mourir, je tremblais de tout mon corps!
j'avais et j'ai une peur terrifiante de moi-même, avec des phobies d'impulsions tellement réelles que mes membres tremblaient car j'avais l'impression  qu'ils allaient partir tout seul ! surtout envers ma mère et ma petite amie !
Des phrases intrusives dans ma tête à croire que j'étais vraiment fou, des interdictions sous formes de cris stridents : "ne sois pas gentil avec cette personne" ! "écrase cette personne", "si tu veux aller mieux, tue tes parents..." des choses du genre vraiment terrifiantes !
je ne pouvais d'ailleurs pas rester a coter des mes parents et je fuyais la maison des que j'en avais l'occasion.
Sensation d’être spectateur de ma vie et de ne pas être maitre de moi, d'être une machine et ce c'est ce qui me fait très peur.

Peur de m'exprimer, ce qui fait que les phrases que j'aurai pu dire, viennent dans ma tête mais ne sortent pas de ma bouche.
Doute métaphysique, vraiment intense comme certains l'ont exprimés ici : pourquoi je bouge, je parle, je marche, comment mes mains bougent toutes seules sur ce clavier quand j’écris et comment les pensées viennent a moi, comme si elles se créaient toutes seules ! c'est horrible !

Quand il y à des moments ou je me lâche, ou j'exprime de la joie, des envies et de l'entrain, quelques instants après des images de moi me reviennent, comme si ce n’était pas réellement moi qui avait fait cela et c'est terrifiant ! et cela peut remonter à des souvenirs très lointains, cela me terrifie également, de savoir que j'ai fait quelque chose mais que le souvenir me revienne comme si ce n’étais pas moi, et souvent en voyant quelque chose de malsain dans l’état d'esprit dans lequel j’étais au moment de faire telle chose,  alors que sur le moment c'etait très plaisant ou amusant!

je rumine également tout le temps sur la folie et la normalité : un exemple des plus bête que j'ai sous la main ! une amie me dit " c'est marrant mais quand je lis un texto qui est écrit en majuscule, à l’intérieur de ma tête je le lis en criant, comme si la personne en face était énervée" et elle s'en amuse ! Moi aussi cela m'arrive sauf que moi cela m'angoisse, la forme que prennent mes pensées à ce moment la, en lisant un texto écrit en majuscule, cela m'angoisse! Alors je me sens rassuré et je me dit que c'est cool, ya pas que moi qui fait ça dans sa tête, je ne suis pas fou, puis après je me dis ouais mais attends si faut elle est folle mais elle s'en rends pas compte, puis au final je me dit : je suis fou de penser comme cela... Et voila le type raisonnements débiles qui peuvent m'angoisser au plus haut point !
Autre chose et certainement la plus dure, l'angoisse ou "je" m'a tout pris, tout ce que j'aimais habituellement se transformait en crises d'angoisses terribles, jouer a mon jeux favoris ?
il m'a fallu des mois pour réussir à y retourner dessus, crise d'angoisses pas possibles, en essayant d'y jouer. Mes amis ? tremblements et peur incontrôlée quand j'allais les voir, sont-ils réels ? ect... mes mangas préférés ? n'en parlons pas angoisse à nouveau ! mes youtubeurs préférés ? je ne pouvais plus, j'avais des insultes dans la tête contre eux, cela me terrifiait et jarretais de regarder les vidéos... je ne pouvais strictement plus rien faire.

L'angoisse et les pensées intrusives s'attaquent à ce que j'aime en général, j’étais fier d'avoir acheter légalement mes musiques sur itunes, quand je retournais dessus : angoisse ! impossible ! avec des pensées du genre "regardes toutes ces musiques de merde que t'as acheté, t'es content hein ?"
Tout cela peut paraitre débile et cela me parait également débile au moment pu j’écris cela mais je sais pertinemment que cela peut revenir en un instant sans que je sache vraiment pourquoi et c'est terrifiant.
j'ai littéralement l'impression qu'il y à deux moi différents qui se battent à l’intérieur et je vous assure que cette sensation est extrêmement pénible et horrible, d’où cette peur de la schizophrénie...

bref il faut conclure car ce post est très long et je n'ai pas encore tout dit, mais bon c'est vraiment trop long....

je dirai que le pire dans tout cela c'est que je me demandes comment je faisait avant pour vivre sans cela, je sais qu'une partie de moi a besoin d’être comme cela! je pense que cette angoisse c'est un refus de moi et de la vie, surtout de la vie, une énorme carapace impénétrable, comme si je ne voulais rien laisser sortir ou rentrer en moi.

Et pour finir quand je ne veux pas être rassuré c'est très simple de remettre en doute le diagnostic des 15 psys que j'ai vu en 6ans et qui m'ont tous dit que je n’étais pas psychotique ou schizophrène car c'est plus fort que moi, d'autant plus qu'a chaque rechute c'est pire que la fois d'avant et c'est terrifiant, je vis cela comme une véritable punission !

je remercie tous ceux qui auront eu le courage de me lire jusqu'au bout et je m'excuses pour les fautes d'orthographes !

Hors ligne

 

#2 2015-02-19 16:58:01

Hibou
Member
Date d'inscription: 2014-11-13
Messages: 25

Re: présentations, TOC, DP/DR

Hello krispkrees !
Je te rassure, je suis passé par les mêmes stades, à me demander également comment mes pensées pouvaient venir aussi vite dans mon esprit. Par exemple si on me montre une image de chien, tac! j'ai un souvenir qui me vient en tête et me dit "si il vient de façon automatique, c'est que je ne le contrôle pas et que je n'ai aucun contrôle sur mes pensées". Je pense que la dépersonnalisation est, entre autre, un trouble où on en vient à ne plus différencier ce qui relève des automatismes et des actes pleinement conscients : c'est ce que tu dis très bien avec l'exemple du SMS "crié" et du fait de réfléchir pour se verser un verre d'eau (alors que c'est un automatisme). Je me reconnais tout à fait là dedans x).
La peur de la schizophrénie, je l'ai aussi... Ma psy me rassure constamment en me disant "vous n'avez pas l'air d'être délirant", "vous n'avez pas de traits schizophréniques". Par contre, c'est surtout à cause de l'état de déconnexion avec la réalité (impression de ne pas exister, que les gens n'existent pas...etc). Ca survient par moments de fortes angoisses. Et oui, faire les choses que l'on aime est difficile, car c'est toujours douloureux de les faire en se sentant pas pleinement là, ou en ayant la sensation qu'elles n'existent pas. C'est comme sortir avec quelqu'un dont on serait fou amoureux, tout en sachant que cette personne n'a pas de sentiment. Chaque moment de plaisir en devient douloureux. Mais il faut se forcer à faire ce qu'on aime, c'est ce qui aide à sortir de là je pense. Et dès que l'on est attaqué par l'angoisse, trouver des stratégies pour passer le moment : faire un footing, le ménage à fond, fumer une cigarette, appeler quelqu'un... A mesure que l'on désarmorçe les moments d'angoisses, ils se présentent moins à nous je pense.
En tout cas merci de nous avoir fait partager ton histoire smile et bon courage !

Hors ligne

 

#3 2015-02-19 17:18:30

shaheed63
Member
Date d'inscription: 2010-12-10
Messages: 284

Re: présentations, TOC, DP/DR

salut l'ami, je t'ai lu attentivement (du début à la fin) et ton histoire est tellement parlante. Rien ne m'etonne dans tout ce que tu dis.  je manque de temps pour repondre par message mais si tu le souhaites jte laisse mon numero en message privé et si tu peux et si tu veux  me contacter, on pourra  prendre le temps d'en parler. peu importe si ça te rassure ou non mais je peux te confirmer que tu n'es pas fou! Et bien au contraire je pense que nous vivons malgré nous comme une forme d'extra lucidité causée par des évenements angoissants qui ont été vécus consciemment et insconsciemment.
Appelle quand tu veux
Tu n'es pas seul ne l'oublie pas.

Dernière modification par shaheed63 (2015-02-19 17:21:19)

Hors ligne

 

#4 2015-02-19 17:37:56

krispkrees
Member
Date d'inscription: 2015-02-19
Messages: 17

Re: présentations, TOC, DP/DR

bonjour,

je vous remercie tous d'avoir lu mon si long message, et cela me fait plaisir d'obtenir des réponses aussi rapides !

j'espere que nous nous en sortirons, je m'en suis déjà sorti trois fois même si j'ai replongé...

shadeed j'aimerai bien que tu me communiques tes coordonnées en privé! ce serait un plaisir de discuter avec toi smile

Hors ligne

 

#5 2015-02-20 06:35:06

krispkrees
Member
Date d'inscription: 2015-02-19
Messages: 17

Re: présentations, TOC, DP/DR

bonjour à tous,

j’écris un petit message avant mon rdv chez le psychiatre ce matin à 7h, je vais lui demander de me prescrire au cas ou un antidépresseur et un neuroleptique sédatif.

j'ai peur que ma situation dégénère, cette nuit réveil avec crise d'angoisse. Je fais à nouveau une focalisation sur la pensée.

Je me dis : merde mais on ne peut pas arrêter de penser, on est obligé, même pour lire, pour écrire ect...

jusque la rien de nouveau, j'avais déjà pensé à cela pleins de fois... et ce fut d'ailleurs la base de mon angoisse il y à 6ans. Et bien j'ai peur que ça repartes de plus belle, ce matin au réveil je tremble , j'ai le ventre qui brule c'est terrible.

Je me dis, que de certaines de mes pensées dépendent mes actes, cependant les pensées viennent toutes seules, je ne les choisis pas, j'ai des milliards de pensées par jour comme tout le monde d'ailleurs, et d'un coup j'ai donc l'impression que la pensée c'est absolument tout et putain de merde qu'est-ce que cela m'angoisse !

Depuis que j'ai rechuté dans l'angoisse en septembre, j'avais appris progressivement à ne plus angoisser par rapport à ce raisonnement et puis même en 6ans je sais très bien qu'il y à eu des périodes ou cela ne m'angoissait pas du tout !
mais maintenant je refais le film de ces 6ans en me disant que c'est bien grâce à un raisonnement et des pensées que j'ai en partie pu sortir de cette peur, donc j'en reviens à la conclusion, certainement fausse (ou pas je ne sais pas) que tout n'est que pensées et cela m'angoisse à un point terrible putain !!

Donc en prévision d'une lourde rechute anxieuse, alors que je commençais à me sentir mieux après des mois de lutte, je vais demander a mon psychiatre  un AD et neuroleptique sédatif, car ce sont à ma connaissance les seuls médicaments valables. Et comme je sais que l'AD va considérablement augmenter mon angoisse je pense que j'aurai bien besoin du neuroleptique pour calmer tout cela...

enfin ce ne sont que des suppositions, je ne suis pas certain de replonger, mais ayant rêvé cette nuit d'une personne me disant "ce n'est pas fini, ta vie va changer, ça va être dur"

j'ai peur et j'anticipe

Hors ligne

 

Pied de page des forums

Powered by PunBB
© Copyright 2002–2005 Rickard Andersson