Deprecated: Function set_magic_quotes_runtime() is deprecated in /home/plusjamaqn/wakinglife/forum/include/common.php on line 58
Waking Life - Forum / tout depuis le début de ma déperso/déréalisation
Blog Forum

#1 2009-07-18 03:19:25

sissi
New member
Date d'inscription: 2009-07-13
Messages: 2

tout depuis le début de ma déperso/déréalisation

Fière d'avoir enfin trouver un site qui correspond à mon état de santé et des personnes avec qui je pourrais parler et ne plus être seule à combattre ce mal-être qui est en moi. Mon histoire est un peu longue mais je vais quand même vous raconter tout ce qui c'est passé le jour où je suis tombé dans l'irréalité et de la perte de mon existence. Merci à vous

Tout dans ma vie était normal, jusqu'au jour ou mes parents ont décidé de déménager. J'avais 13 ans.
Mes parents depuis mon plus jeune âge (je suis fille unique) étaient constamment entouré de leur famille, on habitait un F2 pour 9 personnes environ, j'avais l'impression que la famille profitait car mes 2 parents ne sont pas particulièrement riche,donc ma famille partait puis revenait quand elle le souhaitait, j'étais pertubé niveau études, il y'avait toujours des disputes entre mes parents (déjà dès mon plus jeune âge je ne supportais pas qu'il se dispute) à cause de la famille qui venait rester des mois entiers chez nous.

Plusieurs années ont passées, nous avons déménagé, dégoûtée de partir, j'allais devoir tout quitter, mes amis, mon école,ma ville natale.... 
j'étais angoissée dans ma nouvelle maison, je ne connaissais personne , je stressais à l'idée de partir au collège, ensuite je me suis faite des amies et tout aller pour le mieux avec le temps.
Un jour en  étant au collège, j'étais assise en cours lorsque soudainement j'ai eu une crise atroce,il fallait que je sorte absolument, tête qui tourne, vertiges ,nausées,...je me suis dis c'est passager sa partira, une semaine après j'ai  reçu la visite de ma cousine, on est sorti pour aller cueillir des poires et elle a eu un accident elle s'est coincé le bras dans le pic, et  elle m'a montré ce qu'il ne fallait , j'ai  hurlé s'était remplis de sang, de chair,...je tremblais de partout. 
Le soir chez moi, je me sentais pas bien, je me suis effondrée dans les bras de ma mère , elle a appelé le SOS médecin, qui m'a dit que j'avais fait une crise de tachycardie, depuis cet instant mon cerveau a pris une autre allure, je suis devenue irréelle, le monde pour moi est un rêve, lorsque je me regarde dans un miroir, je vois une personne en sachant que c'est moi mais  mon cerveau ne passe pas ces informations, bref j'ai accumulé les chocs ensuite après cette crise (décès de mes grands parents, enguelade, accidents), j'ai assisté aux pires moments de ma vie en étant dans cet état. 
Plusieurs années sont passées, et cela fait bientôt 10 ans que je vis dans cet état, en parler à mon entourage me faisait peur, et personne de toute façon n'était à mon écoute, vu en plus que je suis fille unique.
J'ai vu plusieurs médecins, ils m'ont tous dis que j'avais de la spasmophilie, alors que moi je suis persuadé que c'est autre chose, j'essaie de me renseigner sur des sites mais a mon avis je fais des crises de panique à l’idée d’être dans cet état.. est finalement j'ai trouvé sur le net que je suis en déperso/déréalisation. Le net qui m'a sauvé car je pensais que j'étais anormale et qu'il n'y avait que moi qui souffrait de ça.

Ensuite,Je suis partie en vacances le 10 juillet et je suis revenue le 31 tout ce passait bien en vacances,j'ai vu ma famille,amis,... en étant dans cet état,et dès que je suis revenue sachant que ma tante était chez moi et souffrant d'un cancer et qui vient de décéder y'a pas longtemps (choc terrible), j'arrêtais pas d'appeler mon fiancé, qui est devenu mon mari, a l'étranger, j'avais envie de fuir, je voulais plus rester chez moi, le fait de voir ma tante atrocement malade me faisait fuir, il y'avait tout le temps des vas et vient, je ne reconnaissais plus personne même ma propre maison,  je pense que g rechuté car j'avais pas ce genre de symptômes (perte de mémoire, flou visuel, et j'ai très mal dans le fond d'oeil, mes yeux deviennent tout rouge, je reste des fois 10 minutes a regarder quelque chose en me disant c'est irréel, y'a des moments ou je me sens plus, j'ai l'impression qu'une autre personne est en moi.
Bref depuis mon retour j'en souffre énormément, j'ai même cette impression  d'avoir "la tête complètement anesthésiée" j'ai  vraiment l'impression d'avoir que mon corps et que ma tête n'est plus présente, sachant que j'ai mes yeux pour regarder autour de moi me provoque des crises...
Symptômes:
perte de l'appétit (je ne l'avais pas )
perte de mémoire 
peur de la solitude
envie de vomir
mal a la tête et aux yeux (fond d'oeil), (fourmillements)
envie de m'évanouir
je me sens plus 
réalise pas être sur terre, fantôme 

Bref maintenant j'ai 25 ans est souffre toujours de ça, je me suis mariée en étant dans cet état j'ai peur d'avoir des enfants dans cet état, mon mari est irréel lorsque je le regarde je le vois mais lorsque lui me regarde il ne me voit pas, suis je un fantôme? je ne vois que mes mains et mon corps pas ma tête et pourtant je me demande comment j'ai  pu réussir mes études( à passer des examens) alors que je suis dans un monde virtuel je me pose plein de questions, j'aimerai retrouver la réalité, la vie pour moi est un jeu dans lequel je suis enfermé, je n'arrive pas à sortir de chez moi,les gens dehhors sont comme des extra-terrestres, mon mari adore voyager alors que je ne supporte pas l'avion rien qu'a l'idée d'être enfermée et d'être en altitude en plus il prévoit de voyager au mois de mai en ma compagnie eh oui comment je v faire???,eh ben j'ai quand même voyager dans mon état, je me force à faire certaines choses que pour faire plaisir aux autres, mon mari adore sortir que cela fait des années que je ne supporte plus la voiture, je bouge dans tous les sens dans une voiture, il y a aussi des endroits ou des ruelles que je n'aime pas prendre lorsque je suis en voiture, les feux rouges me stressent, bref je combats le fait de sortir, tt le monde est derriere moi on me pousse à sortir  alors que desfois je les privent à cause de moi parce qu'eux veulent sortir est pas moi, ils me disent tout le tps on ne sortira pas sans toi, c'est grave...
je me rends compte que ma famille et mon mari se posent plein de questions sur mon état, personne ne c ce que g , ils ne comprendraient meme pas...
voilà j'ai vraiment besoin d'aide, si des personnes s'en sont sortis pitié pitié dites moi comment vous avez fait car les psychiatre ne donnent que d médicament qui ne font kacumuler les choz et ne comprennent pas forcément ce kon a, g ma psychiatre qui me prenait 100 euros a chak foi pr me donner d anti dépresseur ou alors me ramener un miroir en me disan regarde toi c bien toi que je vois alors ke je ne me voyais pas, je partais à la fac complètement endormie et droguée, il a fallut que j'arrete moi meme ces anti dépresseurs, j'ai gaspillée bcp d'argent pour des médecins, des psychiatres, des psychologues qui m'ont dis chaque choses différents soit que j'étais skizophrène, spasmophile, en dépression psychotique, bref j'ai dû moi meme faire des recherche pour savoir finalement ce que j'avais.
merci aux personnes d'avoir lu mon message désormais je saurais ke je ne suis pas seule et que d'autres personnes souffrent comme moi...
merci a vous.
Cdlt,

Hors ligne

 

#2 2009-07-18 04:22:13

adnoun
Member
Date d'inscription: 2009-06-16
Messages: 215

Re: tout depuis le début de ma déperso/déréalisation

salut à toi et bienvenue parmi nous, enfin si on peut dire...
J'ai lu ton témoignage et je me reconnais à 200% pourcents dans c'que tu décrits, je suis moi même en dp/dr depuis mtn 5 ans et je ressents exactements les même symptomes quoi toi çad; perte de motivation, irréalité chronique, fatigue physique et mental, désespoir, crise de panique la nuit, envie de mourir.
J'ai moi aussi longtemps cru que j'étais le seul à avoir ce genre de trouble et un jour par hasard en fouillant sur internet je suis tombé sur le mot "dépersonnalisation/déréalisation" et là ce fut LE SOULAGEMENT, ouff je n'suis pas seul!!
j'étais heureux à un point tu peux pas savoir, mais malheureusement la joie fut de courte de courte durée car après quelques recherches sur le net j'ai découvert que le remède contre la dp/dr n'existait pas et qu'il fallait testé plusieurs médocs pour espérer avoir un peu de changement.
J'ai donc pris rendez vous chez pleins de psychiatres pour trouver une solution au problème mais malheureusement ils étaient ignorant sur le sujet.
Ils se contentaient de me filer des antidépresseurs en me disant que ça m'aiderait mais malheureusement ce ne fut pas le cas.

Hors ligne

 

#3 2009-07-22 03:44:02

Timfive
Member
Lieu: Vendée, Mareuil-sur-Lay
Date d'inscription: 2009-06-03
Messages: 144

Re: tout depuis le début de ma déperso/déréalisation

Bienvenue sissi!
Merci pour ton témoignage émouvant.
N'hésite pas à parcourir le forum. Certains donnent des conseils pour aller mieux, voir pour s'en sortir.
Moi aussi je me demandais si j'étais seul. Puis j'ai découvert les deux termes, déréalisation, dépersonnalisation, le 29 mai dernier. Quelle découverte!
Comme dans beaucoup de témoignage tu évoques une séparation, un changement d'environnement et les angoisses qui y sont liées, qui peuvent sembler être des déclencheurs de ta dr/dp.
Comme si au départ tu n'avais pas de repères solides dans ton entourage, dans ton environnement. Et le changement n'aurait fait qu'accroître alors ton mal-être. Il y a-t-il de ça?
     Bon courage!
                Timfive

Hors ligne

 

#4 2009-07-22 21:42:20

sissi
New member
Date d'inscription: 2009-07-13
Messages: 2

Re: tout depuis le début de ma déperso/déréalisation

Bonsoir Timfive, merci beaucoup à toi, je suis très contente de vous connaître et à mon tour aussi de découvrir le souffrance de chacuns sur ce site, j'espère sincèrement que nous allons tous nous débarrasser de ce "phénomène" si je puis dire, aidons nous afin que chacuns aille mieux...
bien à vous

Hors ligne

 

#5 2009-07-23 10:10:09

denisfaz
Member
Date d'inscription: 2008-07-29
Messages: 20

Re: tout depuis le début de ma déperso/déréalisation

Bonjour SiSSI,
J'ai le même parcours que toi, c'est à dire une nature très angoissée avec des épisodes dépressifs. Ma DP a commençé quand je suis arrivé en région parisienne, loin de ma famille, avec un travail stressant. 
J'ai fréquenté aussi les Psy mais le dialogue avec eux n'a pas été fructueux.
Il existe des médicaments efficaces pour atténuer le DP/DR. L'association tranquilisant/antidépresseur m'a été très bénéfique.
Les tranquillisants (séropram 10 pour moi) pour calmer les angoisses et les antidépresseurs de dernière génénation (inhibiteur de sérotonine) afin de "lisser" l'humeur.
Trouve toi un bon généraliste... mais ce n'est pas la peine de leur parler des troubles DP/DR, ce n'est pas leur culture médicale. Présente toi comme une angoissée extrème qui te conduit à déprimer.
L'aide médicamenteuse est importante dans un premier car elle permet de surmonter ses symptômes physiques, et de pouvoir regarder sa vie et le monde et enfin, de pouvoir en profiter.   
Ensuite, la vie "réelle" apporte bien souvent des satisfactions et des plaisirs qui ,eux même, sont des freins à la DP.
Bon courage !!

Hors ligne

 

#6 2009-07-24 15:11:50

capitaine
Member
Lieu: Canada , Granby
Date d'inscription: 2008-09-24
Messages: 13

Re: tout depuis le début de ma déperso/déréalisation

Bonjour Sissi.
Je me reconnais dans ton histoire. Curieux ??  Je ne le pense pas !
Pour que notre cerveau utilise ce mécanisme de protection "EXTRÈME" il faut des conditions particulières . Avoir une très grande sensibilité émotionelle, être exposé à un stresse intense et presque quotidien ,ne pas avoir de prise sur les événements qui nous entoure . Brèf notre perception de la réalité devient plus flou .Un détachement de notre cerveau émotionelle s'oppère pour contrer une trop grande vulnérabilité .Toute personne qui à cette DP/DR est ou à été dans ces conditions .C'est pourquoi nous nous reconnaissons tous dans nos texte.Le fait de penser être le seul au monde dans cette condition en est une.
Je me suis posé longtemps une question ,à savoir s' il y a eu des dommages irréversible dans mon cerveau ?
La réponse est NON !! J'ai eu une preuve,qui me le confirme .
Pourquoi ce mécanisme reste t'il présent ,alors que les conditions de mon existence sont tout a fait différentes aujourd'hui ??
La seule réponse que j'ai trouvé à ce jour est que j'appréhende une situation de stresse extrème à chaque instant . J'ai l'impression qu'il va se produire une catastrophe à tout moment . Mon cerveau "GAUCHE" est devenu un drogué du stresse extrème .Il ne peut plus sans passé .
Pour l'instant je ne vois qu'une solution ,faire la rééducation de mon cerveau "GAUCHE" . Comment faire ?? C'est là que ça se complique .
Je suis rendu à cette étape présentement .

                Bon courage.....

Hors ligne

 

#7 2009-07-25 10:37:04

adnoun
Member
Date d'inscription: 2009-06-16
Messages: 215

Re: tout depuis le début de ma déperso/déréalisation

est ce que quelqu'un a essayé la fasciathérapie ou pas encore???
putain si j'avais l'temps j'irais en courant.

Hors ligne

 

#8 2009-07-25 21:31:13

Mathieu
Member
Lieu: Lille
Date d'inscription: 2007-09-13
Messages: 141

Re: tout depuis le début de ma déperso/déréalisation

Aahhh... un peu d'écho avec la théorie des cerveaux gauches,

le bouquin
'Petit guide à l'usage des gens intelligents qui ne se trouvent pas très doués' est très bien si on ce sent concernés par le phénomène.

Hors ligne

 

#9 2009-07-30 01:02:03

noname
Member
Date d'inscription: 2008-09-30
Messages: 139

Re: tout depuis le début de ma déperso/déréalisation

hello a tous c' est mon premier message ici .

"à savoir s' il y a eu des dommages irréversible dans mon cerveau ? La réponse est NON !! J'ai eu une preuve,qui me le confirme ."
Pourquoi en est tu si sur ? Je suis quasiment certain que le premier probleme viens de la... Ca pourrait etre , par exemple un phénomene analogue a une perte d' audition , pas envie de rentrer dans les détail , mais pourquoi a t' on tendance a croire que des qu' on a un probleme assez abstrait la cause est forcement psy ? Pourquoi si c' était réversible on serait tant a galerer pendant des années pour essayer de trouver une solution qui visiblement n' existe pas ?

Dernière modification par noname (2009-07-30 01:02:56)


"The final delusion is the belief that one has lost all delusion."

  --  Maurice Chapelain

Hors ligne

 

#10 2009-07-30 10:30:22

s0
Member
Date d'inscription: 2009-07-27
Messages: 13

Re: tout depuis le début de ma déperso/déréalisation

Moi j'pense que si il y a des dommages irréversibles dans ton cerveau, tu ne pourra jamais guérir...Or des personnes s'en sortent ou connaissent des améliorations! Alors des dommages oui, peut être, mais irréversibles je ne crois pas.

Et si on pense que la cause est psy, c'est parce qu'il y a eu un "problème" à ce niveau là, à un moment ou à un autre (dépression, anxiété, crise d'angoisse...). Mais les deux causes peuvent être présentes en même temps (fumette intensive de canna liée à crise d'angoisse...)

Hors ligne

 

#11 2009-07-30 14:04:10

capitaine
Member
Lieu: Canada , Granby
Date d'inscription: 2008-09-24
Messages: 13

Re: tout depuis le début de ma déperso/déréalisation

Bonjour.
Il se peut que suite à un accident ou une cause physique ( ex:tumeur cervicale) des dommages peuvent être cause au cerveau ,mais à ce moment là ces personnes sont bien au courant des causes .Mais dans tout les cas que j'ai pu lire sur plusieurs forum ,nous sommes tous victimes d'un effet de l'anxiété . Les problèmes d'anxiété sont d'ordre psy en bonne partie .

J'ai pu vivre quelques minutes sans la déréalisation (moi qui à ça 24h/24h)et je peu vous dire que ça disparait instantanément .Ce mécanisme est très subtil , et fait parti de la chimie du cerveau .

Hors ligne

 

#12 2009-07-30 18:05:36

noname
Member
Date d'inscription: 2008-09-30
Messages: 139

Re: tout depuis le début de ma déperso/déréalisation

Honnetement je ne sais pas ... On peut imaginer pas mal de choses...
Je n' ai aucun mal a penser qu' une personne souffrant d' une anxieté chronique a la dépersonnalisation comme symptomes (qui s' arretera si l' anxieté diminue) , mais que penser apres un bad trip ou une grosse crise d' angoisse et le sentiment ne s' arrete pas apres , angoissé ou pas....
J' ai vu sur des forum des personnes a qui la dp dr se fait ressentir meme lors d' un stress "bénin", donc on peut imaginer un "déreglement du cerveau" qui fait qu' on la ressente meme sans stress , peut etre un sursensibilité a certain neurotransmetteur ... On peut imaginer aussi un phénomene d' excitotoxicité a cause d' un stress tres important (disons que je n' ai pas assez de connaissance pour dire que ce n' est pas possible , ça reste de l' imagination) , bref , on peut encore trouver des tonnes d' hypotheses en regardant comment les autres maladies se passe... Et sa restera tout aussi non scientifique et "valable" que la majorité des hypothese qu' on voit sur les forum !
Ca pourrait etre comme la schizophrénie par exemple , ou on a une prédisposition neurologique + des facteurs environnementaux qui semble jouer ... Certain n' auront que des crises de DP/DR (comme d' autre auront 2 ou 3 bouffée délirantes) et d' autres une DP/DR chronique (comme la chronicité de la schizo).
Bon bref je ne sais pas si tout est tres clair mais on est tous dans le domaine de l' imagination , quand je vois tout les trip que tout le monde se tape sur les forum sur la dp/dr , tout ce qui a été essayé comme médicament (medecine douce comme "dure"), je me demande pourquoi on ne cherche pas plutot a faire sa vie quand meme , si sa passe tant mieux et si sa passe pas tant pis (super la vie dans ce cas la :s), mais ne pas inventer une réaliter qui n' existe surement pas. A oui je suis peut etre un peu négatif la.

PS : je parle aussi pour moi bien entendu je suis dépersonnalisé , c' est cool non ?

Dernière modification par noname (2009-07-30 18:07:31)


"The final delusion is the belief that one has lost all delusion."

  --  Maurice Chapelain

Hors ligne

 

#13 2009-07-30 18:22:22

noname
Member
Date d'inscription: 2008-09-30
Messages: 139

Re: tout depuis le début de ma déperso/déréalisation

par rapport au sujet original
"g ma psychiatre qui me prenait 100 euros a chak foi pr me donner d anti dépresseur ou alors me ramener un miroir en me disan regarde toi c bien toi que je vois alors ke je ne me voyais pas"

change vite de psy
J' ai vu 5 médecin pour ce probleme en 3 ans (sans etre suivi régulierement - j' ai vu 2 généraliste , 1 infirmier psy , 2 psychiatre au urgence psychiatrique) et ils ont parlé de déréalisation il y a 6 mois lors de ma derniere consultation , ce que je savait depuis 2,90 ans big_smile , puis on m' a filé du seroplex (donc lors de la 1ere consultation 0_0) , que j' ai du prendre 3 ou 4 fois (effet secondaire trop chiant , perte de libido etat bizarre ect , je sais que c' est sensé diminuer avec le temps mais je sais aussi qu' aucun traitement n' existe , donc pourquoi s' emmerder big_smile).
depuis je gere tout seul , c' est pas que je n' ai pas confiance ou que je hais les psy mais je doute qu'ils puissent m' apporter quelque chose. C' est surement faux mais j' ai pas envie de reprendre le cycle consultation , stress , traitement + étude famille permi de conduire ect.
Le seul traitement qui m' ai fait du bien c' est assez etrange c' est les benzo (qui pourtant ne font pas d' effet a long terme et ne m' on absolument pas amélioré mon état) , il m' ont montré que je pouvais apréhender mon état sans etre anxieu .

Dernière modification par noname (2009-07-30 18:25:38)


"The final delusion is the belief that one has lost all delusion."

  --  Maurice Chapelain

Hors ligne

 

#14 2009-07-31 15:04:37

adnoun
Member
Date d'inscription: 2009-06-16
Messages: 215

Re: tout depuis le début de ma déperso/déréalisation

alors ecorvi, t'as dit qu'tu nous tiendrons au courant mec

Hors ligne

 

Pied de page des forums

Powered by PunBB
© Copyright 2002–2005 Rickard Andersson