Deprecated: Function set_magic_quotes_runtime() is deprecated in /home/plusjamaqn/wakinglife/forum/include/common.php on line 58
Waking Life - Forum / Arrêt total des A.D au bout de 6 ans
Blog Forum

#1 2010-01-21 21:11:48

misterZ
Member
Lieu: Rennes
Date d'inscription: 2008-02-11
Messages: 293

Arrêt total des A.D au bout de 6 ans

Hello tout le monde!
J'ai décidé récemment de stopper les antidépresseurs / anxiolitiques (en l'occurence Deroxat®, à raison de 2/j).
Parceque 1) ça fait bien trop longtemps maintenant que ça dure, 2) je soupçonne ces médicaments de m'avoir déclenché mon crohn il y a un an (rapport sérotonine-système digestif), 3) je pense à présent avoir la force nécessaire pour pouvoir faire sans...
Plus largement je pense que c'est de la saloperie, elle m'a été utile un temps, mais trop de recoupements me font penser qu'elle me dégrade maintenant réellement la santé.
C'est donc une décision personnelle, et je ne conseillerais à personne d'en faire autant à l'aveuglette: j'ai fini aux urgences deux fois comme ça, et une fois à l'hp aussi (volontaire et d'autres soucis mêlés) pour de bonnes crises d'angoisse irrépressibles.
Là, je n'ai plus trop le choix, c'était la même avec la clope il y a maintenant deux ans, (pour moi c'est très proche, et çà aussi, ça peut déclencher un crohn), et je ne le regrette pas aujourd'hui. Après une longue période, les AD deviennent aussi une addiction, et pas la moindre... il y en a qui en prennent toute leur vie comme çà.
Je laisserai quelques petits posts pour le suivi, histoire de montrer qu'on n'en meurt pas!... On sait jamais, ça peut être utile...

Là ça fait pour l'instant une semaine, après une période dégressive relativement courte (~ 1mois pour 2, 1, 1/2 par jour, sur un total de trois mois donc).
Je ne cache pas que c'est pas toujours simple de calmer les petites montées de panique, relativiser les ambiances style fin du monde qui arrivent n'importe quand, les petits coups de parano débiles, etc..., mais ça se fait assez bien, mon amie m'y aide aussi beaucoup, et j'en retire toujours ma petite fierté en fin de journée.
+ beaucoup d'activité, et de bonnes siestes lorsque qu'il y a vraiment un coup de calgon, dans l'ensemble ça le fait. Alors bon... cool

Dernière modification par misterZ (2010-01-22 18:39:12)


"Ainsi, si tu as peur de la mort, si tu t’accroches trop, tu vois des démons qui t’arrachent à la vie. Mais si tu as fait la paix en toi, ces démons deviennent des anges, qui  t’affranchissent du poids de la terre." 
Eckhart von Hochheim, (1260 - 1327),
via le film "l'Echelle de Jacob", Adrian Lyne.

Hors ligne

 

#2 2010-01-23 16:56:54

Ecorvi
Member
Lieu: Bruxelles
Date d'inscription: 2009-01-01
Messages: 140

Re: Arrêt total des A.D au bout de 6 ans

Salut G.,
c'est bien ce genre de décision! En espérant que ça te permette de redécouvrir le monde réel wink
Keep cool and havin' fun!

ps: ton amie, c'est une nouvelle? T'arrêtes pas Don Juan!


C'est la personnalisation... big_smile

Hors ligne

 

#3 2010-01-23 17:52:54

Acovariim
Member
Lieu: Paris
Date d'inscription: 2010-01-16
Messages: 16

Re: Arrêt total des A.D au bout de 6 ans

Salut misterZ,

comme je te plains, tu as l'air d'en avoir bavé avec tes crises d'angoisses, et DR/DP.
(Tu dois être du milieu artistique comme moi... peut être vu ton avatar.)

Bref, pour te dire, que récemment j'ai vu un nouveau médecin, très compétent, à qui j'ai tout raconté.
(crise d'angoisse complètement handicapante avec crise DR/DP, presque insurmontable, suivit de crise existenciel, perte de la réalité, dépression, bref un bon lot d'emmerde psy)
J'étais comme toi sous Deroxat et anxio, et il m'a dit direct "Ah ça c'est pas fait pour vous", En gros il m'a dit pour les angoisses DR/DP, ça rend fou.(A prendre au 1er degrés) 
Bien sur, je rassure cela dépend des cas, chacun réagi a sa manière, moi il m'a mis sous seroplex, qui est un peu mieux.
Çà a calmé mes angoisses d'un coup puis c'est revenu, mais je gère. Même si je suis toujours en train de me demander si je suis pas dans un rêve, si tout existe autour de moi, qu'est que la vie, qu'est ce que les humains... etc.

Tout ça pour dire, bon courage pour ton arrêt. J'ai arrêté mon traitement moi aussi, j'ai redécouvert la vie. Libido en surpuissante soit normal, énergie, joie, et puis mes angoisses sont revenues plus forte. Je mets ça sur le fait que j'ai mal fait mon arrêt progressif des AD.
Donc fait bien l'arrêt, avec un suivi,  et tiens nous au courant.

(Aussi, je serais intéressé par ton histoire et ton séjour en HP. Que t'ont ils dit par rapport  à tes crises d'angoisses DR/DP?

Mon mail si tu le souhaites: contacth@hotmail.fr


"Etre ou ne pas être, tel est la Déréalisation..."

Hors ligne

 

#4 2010-01-24 20:01:28

misterZ
Member
Lieu: Rennes
Date d'inscription: 2008-02-11
Messages: 293

Re: Arrêt total des A.D au bout de 6 ans

Mais non, c'est pas "une nouvelle", je suis pas grave à ce point... smile
Acovariim  >> "... en gros il m'a dit pour les angoisses DR/DP, ça rend fou.(A prendre au 1er degrés)": Excuse-moi mais tu parles de quoi là, qui "rend fou"? Du deroxat? Des crises d'angoisse?
Il est particulier, ton médecin! neutral   Au 1er degré en plus?!

Bref... sinon quelques respirations courtes de temps en temps aussi en ce moment, de l'essoufflement. Le sevrage, c'est plein de petits trucs comme ça, c'est bien, on voit du pays...
Dans le premier post, j'ai aussi oublié de préciser, quelques jours après l'arrêt: les grosses suées à tremper les draps et les vertiges plus du tout imaginaires... (+ en cas d'arrêt brutal). Ca a dû arriver à quelques personnes, çà! On n'est pas toujours rivés à son ordonnance pour voir si on est à la fin du renouvellement... heureusement.


"Ainsi, si tu as peur de la mort, si tu t’accroches trop, tu vois des démons qui t’arrachent à la vie. Mais si tu as fait la paix en toi, ces démons deviennent des anges, qui  t’affranchissent du poids de la terre." 
Eckhart von Hochheim, (1260 - 1327),
via le film "l'Echelle de Jacob", Adrian Lyne.

Hors ligne

 

#5 2010-01-25 18:14:59

Acovariim
Member
Lieu: Paris
Date d'inscription: 2010-01-16
Messages: 16

Re: Arrêt total des A.D au bout de 6 ans

Mister Z,

mon psy m'a juste dit que le Deroxat n'était pas ce qui était le mieux pour les crises DR-DP, y'a mieux comme le seroplex.
Il me disait que ça rend fou, car peut être ça empêche pas les questionnements obsessionnels sur notre état, que certainement ça les intensifie.

En fait comme tous les AD, car quand tu arrêtes, tu sens plus les choses.

Pour ce qui est des vertiges, fait gaffe Mister Z, c'est un signe de manque, de sevrage. Ce n'est pas grave mais assez désagréable, peut être as tu baissé ta posologie trop brutalement. Faut juste réguler.


"Etre ou ne pas être, tel est la Déréalisation..."

Hors ligne

 

#6 2010-02-01 17:37:19

misterZ
Member
Lieu: Rennes
Date d'inscription: 2008-02-11
Messages: 293

Re: Arrêt total des A.D au bout de 6 ans

Je me rends compte aussi parfois d'un sentiment de "souffle coupé", de respiration courte, probablement lié à des remontées d'anxiété de fond. Ce doit être une sorte d'hyperventilation, car le rythme est aussi plus rapide même si non précipité, et les symptômes de DR s'amplifient un peu. Puisque cette respiration est superficielle et rapide, et que plus généralement je suis du genre à me faire des délires stupides là-dessus, je me suis trouvé une petite technique, que j'appellerais le "flotteur et l'élastique". Elle m'aide aussi parfois à l'endormissement:

- La fin de l'inspiration entraîne une retenue "vers le bas" de la cage thoracique (élastique qui s'étire), propice à l'enchaînement sur l'expiration;
- la fin de l'expiration une poussée "vers le haut" (flotteur plongé dans l'eau), propice à l'enchaînement sur l'inspiration, et ainsi de suite...

Chaque mouvement respiratoire représente la force qui s'exerce alternativement sur le flotteur et l'élastique. Ce petit exercice de relaxation peut très vite permettre de récupérer un sentiment de plénitude dans la respiration, perdu dans ces cas-là, tant dans le rythme que la profondeur. Mais il faut tout de même que les troubles soient assez légers.

A propos, ce post m'amène à me demander s'il y a beaucoup de gens à prendre des AD depuis longtemps, sur ce forum... j'entends sans interruption.

Dernière modification par misterZ (2010-02-01 17:39:58)


"Ainsi, si tu as peur de la mort, si tu t’accroches trop, tu vois des démons qui t’arrachent à la vie. Mais si tu as fait la paix en toi, ces démons deviennent des anges, qui  t’affranchissent du poids de la terre." 
Eckhart von Hochheim, (1260 - 1327),
via le film "l'Echelle de Jacob", Adrian Lyne.

Hors ligne

 

#7 2010-02-01 17:42:37

gogo
Member
Lieu: Montreal
Date d'inscription: 2009-10-05
Messages: 49

Re: Arrêt total des A.D au bout de 6 ans

Je prend des AD (Seroplex) depuis un peu plus d'un an, et je finis par me demander si ce truc ne me file pas des cauchemards


<3 The Show Must Go On <3

Hors ligne

 

#8 2010-02-01 19:33:53

Timfive
Member
Lieu: Vendée, Mareuil-sur-Lay
Date d'inscription: 2009-06-03
Messages: 144

Re: Arrêt total des A.D au bout de 6 ans

Je ne prends aucun médicaments.
J'en avais pris durant deux-trois mois la première fois que j'ai parlé de mes troubles en 2001. Et j'étais alors devenu une loque.

Hors ligne

 

#9 2010-02-10 21:18:31

misterZ
Member
Lieu: Rennes
Date d'inscription: 2008-02-11
Messages: 293

Re: Arrêt total des A.D au bout de 6 ans

10/02
Feedback anxieux assez quotidien, le soir en particulier (moment d'inactivité) et depuis une semaine.
Il me suffit en général de dormir un peu, et de remettre les troubles dans le contexte pour que tout rentre suffisamment dans l'ordre. Je reste très positif par rapport à ça, et garde toujours ma petite fierté d'avoir arrêté...
> Timfive: c'est un choix. C'est très certainement bon au sens métabolique; après, ne pas s'autoriser la moindre béquille pour passer certains caps où on n'a plus de recul, etc... je ne sais pas.  Je n'ai plus le recul (mdr)!
Mais toutes les molécules n'ont pas le même effet sédatif sur tout le monde. A ce niveau, on n'est pas tous égaux devant l'empoisonnement!...


"Ainsi, si tu as peur de la mort, si tu t’accroches trop, tu vois des démons qui t’arrachent à la vie. Mais si tu as fait la paix en toi, ces démons deviennent des anges, qui  t’affranchissent du poids de la terre." 
Eckhart von Hochheim, (1260 - 1327),
via le film "l'Echelle de Jacob", Adrian Lyne.

Hors ligne

 

#10 2010-02-19 12:35:13

misterZ
Member
Lieu: Rennes
Date d'inscription: 2008-02-11
Messages: 293

Re: Arrêt total des A.D au bout de 6 ans

18/02
Je sors de ce que j'ai eu de plus dur depuis le début l'arrêt, déclenché par un évènement "pas si grave". Anxiété profonde et prolongée (~3 jours), accompagnée de cette espèce d'ambiance de "fin du monde" qui donne un filtre laid à toute chose, tout le temps... bêrk. Ajoutons à cela des tonnes de déboires d'administration à gérer en urgence et le tableau était bien brossé.
C'était aussi complètement détaché de ma raison, qui elle fonctionnait très bien, et me soulignait sans cesse l'absurdité du phénomène... lequel continuait quand même, sans plus aucune raison d'être. Mais bon aujourd'hui ça s'est arrêté, pour de bon j'espère...


"Ainsi, si tu as peur de la mort, si tu t’accroches trop, tu vois des démons qui t’arrachent à la vie. Mais si tu as fait la paix en toi, ces démons deviennent des anges, qui  t’affranchissent du poids de la terre." 
Eckhart von Hochheim, (1260 - 1327),
via le film "l'Echelle de Jacob", Adrian Lyne.

Hors ligne

 

#11 2010-02-19 21:50:29

gogo
Member
Lieu: Montreal
Date d'inscription: 2009-10-05
Messages: 49

Re: Arrêt total des A.D au bout de 6 ans

Je connais trop cette espèce d'ambiance de fin du monde, c'est terrible et incroyablement triste, moi j'ai eu des passages comme ça depuis que je suis toute petite, c'est aussi lié à l'anxiété, mais une anxiété viscérale je pense! D'ailleurs je l'ai ressenti toute la soirée d'hier soir car j'essaye d'arreter de fumer.
Bon courage avec tout ça,
tiens nous au courant!


<3 The Show Must Go On <3

Hors ligne

 

#12 2010-03-02 17:13:09

misterZ
Member
Lieu: Rennes
Date d'inscription: 2008-02-11
Messages: 293

Re: Arrêt total des A.D au bout de 6 ans

02/03
Il fait beau et tout va bien...  smile


"Ainsi, si tu as peur de la mort, si tu t’accroches trop, tu vois des démons qui t’arrachent à la vie. Mais si tu as fait la paix en toi, ces démons deviennent des anges, qui  t’affranchissent du poids de la terre." 
Eckhart von Hochheim, (1260 - 1327),
via le film "l'Echelle de Jacob", Adrian Lyne.

Hors ligne

 

#13 2010-03-16 17:25:33

misterZ
Member
Lieu: Rennes
Date d'inscription: 2008-02-11
Messages: 293

Re: Arrêt total des A.D au bout de 6 ans

16/03
(Il fait un peu moins beau à l'horizon et pourtant)
Après l'arrêt de la molécule, je ne sais pas combien de temps il peut y avoir des restes, mais... j'ai l'impression d'avoir à présent développé une sorte de  "protection" contre les agressions de la vie.
Depuis un mois, je reçois mauvaises nouvelles sur mauvaises nouvelles
au sujet de la maladie immunitaire que j'ai développé voici un an (crohn ou assimilé), notamment l'apparition de nouvelles pathos annexes pas rassurantes...
Eh bien je ne flippe pas spécialement. Comment puis-je ne pas être plus inquiet que çà? On dirait que plus rien ne me touche vraiment... j'ai du mal à croire que les AD n'ont pas changé quelque chose chez moi, parceque ça fait quand même trois mois, maintenant... curieux tout çà.  Attention au retour de manivelle?


"Ainsi, si tu as peur de la mort, si tu t’accroches trop, tu vois des démons qui t’arrachent à la vie. Mais si tu as fait la paix en toi, ces démons deviennent des anges, qui  t’affranchissent du poids de la terre." 
Eckhart von Hochheim, (1260 - 1327),
via le film "l'Echelle de Jacob", Adrian Lyne.

Hors ligne

 

#14 2010-03-16 18:59:26

nina
Member
Lieu: nimes (30)
Date d'inscription: 2010-03-16
Messages: 20

Re: Arrêt total des A.D au bout de 6 ans

bonjour à tous,
je suis nouvelle sur ce forum, je m'appelle nina j'ai 25 ans et je souffre de depersonnalisation/derealisation depuis environ 7mois, suite à de fortes crises d'angoisses. Je connais un peu ce trouble pour l'avoir vécu une première fois à l'âge de 15 ans suite à une consomation de cannabis, puis une deuxième fois en 2007 (pendant environ 4 mois) suite à des changements dans ma vie personnelle ( déménagement....).
C'est toujours, en tous cas pour les deux fois précédente, passé plus ou moins tous seul ( seuls quelques xanax par çi par là....), je ne saurai expliquer comment ça passé...d'un coup en fait, aussi brusquement que lorsque ça vous tombes dessus!!!
Là, je suis comme ça depuis 7 mois, et j'ai beau savoir que pour les fois précédentes c'est parti, je perds totalement espoir, je suis fatigué, lassé de ce mal qui me ronge chaque jour un peu plus, me deconnecte chaque jours un peu plus...de moi...des autres...de tout ce qui été ma vie jusque là!!! Bien évidement je me crois folle, skizo...et la celle vision que je puisse avoir de mon futur est la camisole.
J'ai toujours été une bonne vivante, et j'ai toujours refusé d'en finir avec la vie...mais c'est long, je n'en peu plus, je me sens terriblement seule, terriblement mal et incomprise...je ne sais plus qui je suis, je ne ressens plus rien, plus joie,plus de tristesse, rien ne me soulage, tout me porte peine!!!!
le pire dans cette situation c'est que je ne peux plus travailler, la DP/DR est tellement forte que je me sens mal à l'aise dans n'importe qu'elle contacts qu'il soit, je n'arrive plus à me rendre au travail, ni a faire semblant...je galère donc financièrement et j'ai été obligé de retourner vivre chez mon papa, après que mon petit ami m'ait quitté car il ne supportait plus de me voir ainsi...
je n'ai plus rien, plus de boulot, plus de tunnes, plus d'appart...on pourrait croire que je n'ai plus rien a perdre....et pourtant...j'aime la vie et je donnerai tous ce que j'ai pour redevenir comme avant...
vos témoignages me feront le plus grand bien.
merci de m'avoir lu.
bonne soirée à tous...malgré que nous soyons tous dans le même bateau!!!!


je ne veux pas passer ma vie à rêver d'une autre vie

Hors ligne

 

#15 2010-03-18 18:31:37

misterZ
Member
Lieu: Rennes
Date d'inscription: 2008-02-11
Messages: 293

Re: Arrêt total des A.D au bout de 6 ans

Bonjour nina,
ton témoignage est émouvant, et je t'assure qu'il résonnera certainement  beaucoup au coeur du petit monde de ce forum... Je comprends très bien ce sentiment d'érosion qui te mine, pour y être passé aussi.
Tu auras beaucoup de témoignages personnels et très complets dans la section "présentation et suivi" du site. C'est d'ailleurs aussi l'endroit où tu devrais reposter ce message, il y serait plus lu car plus à sa place, et tu pourrais lui donner un intitulé.
Ici, c'est un peu plus... perso, et orienté sur l'arrêt des médicaments. wink


"Ainsi, si tu as peur de la mort, si tu t’accroches trop, tu vois des démons qui t’arrachent à la vie. Mais si tu as fait la paix en toi, ces démons deviennent des anges, qui  t’affranchissent du poids de la terre." 
Eckhart von Hochheim, (1260 - 1327),
via le film "l'Echelle de Jacob", Adrian Lyne.

Hors ligne

 

#16 2010-03-19 21:21:45

nina
Member
Lieu: nimes (30)
Date d'inscription: 2010-03-16
Messages: 20

Re: Arrêt total des A.D au bout de 6 ans

merci beaucoup pour cette réponse...en plus d'être DP je suis blonde ;-) donc forcément je n'ai pas posté mon message au bon endroit :-).
merci d'avoir pris la peine de m'écrire, ces quelques lectures chaque jours sur ce forum, sont un peu une bouffée d'air pur...on se sent moins seule...
agréable soirée

Nina


je ne veux pas passer ma vie à rêver d'une autre vie

Hors ligne

 

#17 2010-04-13 18:07:31

misterZ
Member
Lieu: Rennes
Date d'inscription: 2008-02-11
Messages: 293

Re: Arrêt total des A.D au bout de 6 ans

16/03
Je suis au 36è dessous, mais je pense que des AD n'y changeraient rien...
C'est en rapport avec la maladie. La maladie physique, ses conséquences et ses à côtés, pour une fois que je flippe pour quelquechose! Alors non, ce n'est pas pour ça que je reprendrai, il n'y a rien à faire... ce ne peut être qu'une solution transitoire, et ça doit le rester. Je plains sincèrement ceux qui, par non-résolution de leurs problèmes, addiction, désinformation ou que sais-je, continuent à en avaler toute leur vie... la durée de prise de ces produits ne devrait jamais excéder trois ans et deux reprises. Je me demande quand on prendra la réelle mesure de leur toxicité, et aussi celle de cette terrible mode de croire que la solution peut tenir dans une pilule...
Allez va... ça m'a peut-être un peu aidé, au début. Mais aujourd'hui je suis content, content d'être malheureux ou heureux 100% moi-même, sans additif, conservateurs d'idées saugrenues ou exhausteurs de goût de la vie.


"Ainsi, si tu as peur de la mort, si tu t’accroches trop, tu vois des démons qui t’arrachent à la vie. Mais si tu as fait la paix en toi, ces démons deviennent des anges, qui  t’affranchissent du poids de la terre." 
Eckhart von Hochheim, (1260 - 1327),
via le film "l'Echelle de Jacob", Adrian Lyne.

Hors ligne

 

#18 2010-04-28 12:15:06

nina
Member
Lieu: nimes (30)
Date d'inscription: 2010-03-16
Messages: 20

Re: Arrêt total des A.D au bout de 6 ans

bonjour à tous,
j'ai vraiment besoin de votre lumière...voila en gros mon problème : j'étais sous traitement depuis septembre 2009 pour dépression et attaque de panique : XANAX et EFFEXOR LP !!!
La seule chose qui me fait souffrir dans cette maladie est la depersonnalisation qui est devenu insuportable, tant dans la vie de tous les jours, que dans la vie pro et affective, les cachets n'aténuant absolument pas ma DP/DR , j'ai donc décidé il y'a un petit peu plus d'un mois de les stopper (net), je sais c'est très mal...mais enfin!
les premiers jours ont été difficil ( vertiges, sensations de chocs électriques dans le corps et notament dans la tête...)mais tous cela restait supportable.
Depuis environ une semaine ( soit un mois après l'arrêt de mon traitement ) je me sens au plus mal, vertiges++++, sensation d'instabilité constante , DP/DR +++++, impression d'être ailleurs, aucunes émotions positives, crises de larmes....mais le pire reste l'agravation de ma sensation de deperso qui m'affole au plus haut point...je me sens figé, coincé entre deux mondes, je ne vois pas d'issus ni d'évolution favorable à tous ça, et je me demande m^me comment je n'ai pas encore craqué...peut être parce que malgré tous j'aime cette P....... de vie et j'ai envie de vivre, de nouveau normalement!!!!
Ma question est donc : toutes ces sensations sont elles duent au fait que L'effexor Lp est un médicament à libération prolongé et que de ce fait mon  mon corps et ma tête commence à peine ( après un mois ) à ressentir véritablement le manque ( ce qui voudrait dire que ces sensations et cet enfer que je vis n'est que transitoire ), ou pensez vous que je replonge complétement et que je devrai reprendre mes médocs?
le soucis étant, je ne me sens absolument pas mieux avec les médicaments et je ne veux pas en plus d'être DP devenir dépendante aux médicaments, j'aimerai autat en chier un bon coup et que cela finisse par passer!
dernière chose, pensez vous que la Dp soit un trouble à part entière ou est ce forcément le résultat ou le symptôme d'une autre maladie ( depression, trouble panique....)
Merci pour vos réponses, j'ai vraiment besoin de vous
nina


je ne veux pas passer ma vie à rêver d'une autre vie

Hors ligne

 

#19 2010-04-28 14:33:30

Raphael
Administrator
Lieu: Antibes
Date d'inscription: 2007-05-31
Messages: 142

Re: Arrêt total des A.D au bout de 6 ans

Tu es en train de vire des symptômes de sevrage avec rebond.
Si il est dit partout de ne pas arrêter brutalement ces médocs, c'est bien qu'il y a une raison !

Mon conseil : Va voir un médecin (même généraliste) et décide avec lui d'un programme de sevrage. Je pense qu'il faut que tu reprennes ton traitement et que tu diminues peu à peu (1/2 dose pendant 15 jours puis 1/4 pendant un mois, etc).

Hors ligne

 

#20 2010-04-28 14:37:25

nina
Member
Lieu: nimes (30)
Date d'inscription: 2010-03-16
Messages: 20

Re: Arrêt total des A.D au bout de 6 ans

ok merci raphaël , je vais m'en occuper!!! qu'entends tu par symptômes de sevrage "avec rebond"?


je ne veux pas passer ma vie à rêver d'une autre vie

Hors ligne

 

#21 2010-04-28 14:38:45

nina
Member
Lieu: nimes (30)
Date d'inscription: 2010-03-16
Messages: 20

Re: Arrêt total des A.D au bout de 6 ans

et comment expliquer que les symptômes apparaissent si fort un mois après l'arrêt???
merci


je ne veux pas passer ma vie à rêver d'une autre vie

Hors ligne

 

#22 2010-04-28 17:58:05

Raphael
Administrator
Lieu: Antibes
Date d'inscription: 2007-05-31
Messages: 142

Re: Arrêt total des A.D au bout de 6 ans

Le rebond, c'est une réapparition des symptômes négatifs (anxiété, stress, dépression), plus fort qu'avant le traitement.
C'est typique d'un arrêt brutal des AD / Anxio.

C'est pas étonnant que ces effets apparaissent 1 mois après.
De la même manière qu'il faut 1 mois pour voir les effets bénéfiques des AD, il faut aussi environ un mois pour que ce phénomène de sevrage apparaisse.
C'est le temps d'action typique des AD.

http://fr.wikipedia.org/wiki/Sevrage_%28toxicologie%29

Le sevrage aux AD est assez gérable si il est bien programmé.

Par contre pour les anxiolytiques de type benzodiazépines (Xanax) c'est des fois plus difficile.

Les anxiolytiques sont de mauvaise molécules. Ils devraient être prescrits pour des traitement d'appoint (anxiété passagère, prise avant un exam, etc...) mais en traitement de fond, je trouve que c'est une aberration. Tu en a pris longtemps ? Régulièrement ?

Hors ligne

 

#23 2010-04-29 15:24:50

nina
Member
Lieu: nimes (30)
Date d'inscription: 2010-03-16
Messages: 20

Re: Arrêt total des A.D au bout de 6 ans

bonjour Raphaël j'ai effectivement pris du Xanax pendant un bon moment ( je dirai 6 mois ) mais pas à trop forte dose ( 4fois 0,25mg par jour maxi ), des fois je ne prennais rien du tout!
merci beaucoup pour tes infos et conseils
Nina


je ne veux pas passer ma vie à rêver d'une autre vie

Hors ligne

 

#24 2010-04-30 18:29:31

misterZ
Member
Lieu: Rennes
Date d'inscription: 2008-02-11
Messages: 293

Re: Arrêt total des A.D au bout de 6 ans

Salut Nina.

pensez vous que la Dp soit un trouble à part entière ou est ce forcément le résultat ou le symptôme d'une autre maladie ( depression, trouble panique....)

C'est un aussi peu par espoir de répondre à cette question -parmi d'autres-  que ce forum existe, je pense... pour la DP perso je ne sais pas, car cette affection semble avoir ses lois à elle... Moi je ne suis concerné que par la DR, mais les deux ont l'air d'avoir quelques atomes crochus.
Pour cette dernière j'aurais tendance à pencher d'avantage pour un symptôme, plutôt qu'une pathologie à part entière comme la dépression.

Sinon concernant les anxiolytiques, je suis du même  avis que Raphaël...

Dernière modification par misterZ (2010-04-30 18:32:46)


"Ainsi, si tu as peur de la mort, si tu t’accroches trop, tu vois des démons qui t’arrachent à la vie. Mais si tu as fait la paix en toi, ces démons deviennent des anges, qui  t’affranchissent du poids de la terre." 
Eckhart von Hochheim, (1260 - 1327),
via le film "l'Echelle de Jacob", Adrian Lyne.

Hors ligne

 

Pied de page des forums

Powered by PunBB
© Copyright 2002–2005 Rickard Andersson