Deprecated: Function set_magic_quotes_runtime() is deprecated in /home/plusjamaqn/wakinglife/forum/include/common.php on line 58
Waking Life - Forum / Il etait une fois.....
Blog Forum

#1 2013-11-18 22:14:37

youky
Member
Date d'inscription: 2013-11-18
Messages: 10

Il etait une fois.....

Il était une fois......
Étant petit tout allais pour le mieux, tout était normal, pas de soucis particulier. Quelques crises d’asthmes de temps a autre, je me rappelle que j'avais extrêmement peur le soir dans mon lit car ma maison avait un grenier et il y avais un grand escalier sombre qui s'y rendais au bout du couloir, je n'y avais jamais mit les pieds mais j'avais l'impression d'entendre des bruits la nuit, bref c'est tout ce dont je me souviens qui n'allais pas dans ma jeunesse.
Viens l'age de mes 7 ans, je déménage avec mes parents en campagne.
Mes parents se séparent deux ans aprés. Je n'ai pas vraiment ressenti le manque d'un père car ma mère a retrouver assez vite un compagnon qui a su quelque peu remplacer le rôle de père. Mon père me gardais un weekend sur deux chez mes grand parent ou je me faisait royalement chier. Il ne se souciais pas trop de moi, n'a jamais vraiment demander a ma mère si on avait tout ce qu'il faillais a la maison pour se nourrir ou pour se chauffer.
Je passais mes vacances chez mes grand parents maternel. La c’était top j'avais tout ce que je voulais, je faisait ce que je voulais (j'était quand même un enfant sage) . Bref la vie d'un enfant que tout le monde aurait souhaité.

Ensuite viens les années de collège ou on commence a cloper.... Les années lycée ou la on commence a toucher a ce qu'il faut pas.... shit, beuh... Je pense que mes problèmes on commencés a ce moment.
Comme beaucoup de personne, j'ai fais mon premier badtrip.
C'etait a une fête de village, on se fume un buzz en début de soirée pour se mettre bien et j'ai pas compris ce qui m'arrivais, je tenais plus debout, je pouvais plus sortir un mot.... un paire d'heure passe et ça allais mieux...
La seconde fois, avec mon frère dans sa voiture, il s'en fumait un et m'a proposé la moitié. Ne pouvant pas refuser par fierté, c'est parti, j'ai du tirer cinq latte. Arrivant a la maison, je sort pour pisser, et la je suis pris d'une tourmente, je sentait mon coeur qui tapais au rythme des baffles de la voitures, je ne tenais plus debout. Pour monter chez moi il y avais des escaliers. J'ai tenter de les monter me suis casser la gueule...... j'ai eu enormément de mal a arriver a mon lit..... L'heure du decodeur tv fesait des huits un truc de fou....... Bref vous l'aurez compris ca m'as vraiment pas fais de bien......
Je m'en rappele d'un bad ou j'ai eu se sentiment de déréa pendant la semaine qui a suivi et c'est parti par la suite
On entre au coeur du sujet et c'est la que ma vie a vraiment basculée.
Je commence mon BAC PRO dans un autre lycée a 2h de chez moi. La mentalité de la bas ne me plaisait pas, je ne m'y sentais pas bien. Un matin d'octobre il y a maintenant 10ANS, on est aller boire un café dans un bar avec une paire de pote un matin. La une copine commence a parler qu'un jour elle a eu une copine qui s'etait etouffée a l'internat, il avais fallu appeler les pompiers tout ca......
Et la c'est le drame, je commence a me faire des films, ma respiration devenant de plus en plus courte, j'ai eu l'impression a mon tour que ca m'arriver a moi!!!  Quelle angoisse, la tête qui tourne..... Bre je décide de rentré au lycée et aller a l'infirmerie. L’infirmière me donne un verre d'eau avec un sucre et me dit de me reposé sur un lit. C’était un vendredi et le soir mes parents venait me chercher pour rentrer.
C'est depuis ce jour la que rien n'a plus était pareil. Je me suis réveillé avec un sentiment d’être a coté de mes pompes, des vertiges a la pelles, je ne me reconnaissait plus. Un peu comme si j’étais saoul H24.
Voyant que les jours suivant ça ne passais pas, je suis aller au docteur. Diagnostic, crise de spasmophilie.... bla bla bla cure de vitamine tout ca.......
Et la un véritable enfer commence, je sentais que je m'éttoufais, que je perdais de la concentration, des trou de mémoire énorme. De nature un peu hypocondriaque, je me suis fait tout les films possibles..... N'en parlant que peu autour de moi, je prenais tout sur moi, vraiment pas facile cette époque la.
Avec du recul je pense que je faisait une dépression mais que je ne m'en rendais pas compte, je me bouffais la vie, a chaque fois qu'il fallais que j'aile quelque part c'etait un vrai calvaire, je me voyais tomber dans les pommes devant tout le monde (ca m'est jamais arrivé) mais a chaque fois on aurait dit que j'y echapper de peu.
J'ai consulter plusieurs pro de la santé: ophtalmo (qui ma décelais un decalage de hauteur entre les deux yeux, pour lui ca venait de la mes problemes de vertiges, j'y ai cru et je voualais y croire, j'ai porté des lunettes pendant six mois, rien...), neurologue, acuponcture, divers magnétiseur, hypnose, prise de sang, cure de vitamine, osthéopathe......etc etc.....
Rien nn'y fait, ca fais dix ans que je prend énormément sur moi, ca me pourri la vie, il n'y a pas un jour ou je n'y pense pas. Je me demande quel est mon avenir. J'ai une copine depuis cinq ans, j'ai du mal a éprouver des sentiments. Je vis ma vie en ayant l'impression de tout passer a coté. Je sait pas ce que je veux, j'ai pas mal de fatigue. J'ai pas énormément de motivation. J'ai aucune confiance en moi car je sait jamais comment je vais réagir a telle ou telle situation. A ca viens se greffer des tocs d'impulsion. En ce moment ces tocs se porte sur la mort, j'ai peur de mourrir, j'ai peur de faire quelque chose qui pourrais me donner la mort. Genre si je passe a pied sur un pont, j'ai peur de peter un plomb et de sauter par dessus. Pareil dans des chambre d'hotel, j'ai peur de me défenestrer. C'est pas évident d'en parler. Je me demande si je suis fou ou si je vais le devenir. J'ai des moments d'angoisse énorme. J'ai le cerveau hanté par toutes ces pensées que je ne peu pas vivre ma vie a bien. Maintenant j'ai l'appréhension cet hiver de prendre un télésiege et de me jeter dans le vide.C'est comme si j'avais deux voix en moi, la bonne qui me donne le droit chemin, et la mauvaise qui me veux du mal. Je ne sait pas quoi faire. Je ne prend pas de médicaments. J'ai des moments ou ca va a peu prés et d'autre comme en ce moment ou je me sent au fond.
J'ai l'impression que ca serais si facile de vivre sans se prendre la tete que j'y arrive pas.

J'ai enfin trouvé de quoi je souffrais il y a de ça quatre environ, je souffre de DEREA, ouf j'ai mit un nom sur ma "maladie"!
En 10ans de déréa, j'ai tourné la situation dans tout les sens, je ne voit pas le bout.
Ce qui me dérange le plus c'est sans arrêt avoir la tête qui tourne, enfin la vue bizarre, pas facile a expliquer, la concentration qui est réduite de 70%, la mémoire pareil. J'ai l'impression que comme j'attache pas forcément de sentiments a des moments, ben du coup j'ai pas de mémoire, puis je suis sans arret en train de cogiter que j'apporte que peu d’intérêt au reste. Puis cette perte de motivation, c'est dur a vivre au quotidien.

Je sait pas quoi faire ni comment m'y prendre pour m'en sortir ou du moins retrouver la pêche de la vie, l'envie de se battre . Je me dit que j'ai un bel avenir devant moi, j'ai tout pour être heureux et la il y a un truc qui bloque. J'ai peur justement d'avoir une étape douloureuse a passer bientot dans le futur (comme la perte d'un proche, des problèmes financier etc) , je me dit que déjà quand tout va bien ca va pas alors j'imagine même pas quand ca va mal.
Lorsque je fais un effort, je me suis mit a la muscu certes ca me fait du bien, mais lorsque je force, je sent mon cœur taper et j'ai des vertiges. Mes analyses de sang sont bonne donc je me dis que ca viens bien de moi.

Bref énormément de questions dans ma tête, Je sait pas trop ce que je dois faire, j'ai deja vu un psychologue quelques années en arrière mais ça ne ma pas plus de parler a une personne pendant 30 min, qui ne dit rien a part a la fin, vous me devez 60E....

J'aimerais me débarrasser des ces tocs d'impulsion, de tout ce bordel, j'ai l'impression que je peux péter un plomb a tout moment.

J'aimerais retrouver la personne que j’étais avant, qui aimait rire et profiter a fond de la vie.....

Que me conseillez vous???

Hors ligne

 

#2 2013-11-19 13:41:49

georges
Member
Date d'inscription: 2012-06-04
Messages: 334

Re: Il etait une fois.....

Je pense que tu dois prendre des médicaments pas le choix faut vivre


Le temps est notre allié

Hors ligne

 

#3 2013-11-19 15:58:42

Sphinx26
Member
Date d'inscription: 2009-05-26
Messages: 50

Re: Il etait une fois.....

Juste un truc a dire ... Hallucinant!!!

Youky, je croit vraiment qu'il faut que l'on papote tout les deux. J'aurai pu écrire presque mots pour mots le même récit.

Je t'envoi de suite un MP

Hors ligne

 

#4 2013-11-20 22:31:32

youky
Member
Date d'inscription: 2013-11-18
Messages: 10

Re: Il etait une fois.....

Je t'ai repondu a ton mail sphynx26.
J'ai passer pas mal de temps sur le forum depuis hier, il y a un peu de tout les avis.
Si on entend certain on pourra entendre "guerir" que par traitement médicamenteux.
En 10ans de dp je n'ai pas toucher un neuro ou tout autre chose.
Je sait pas peut etre que je ferais bien de commencer. Je me dis que si ca passe pas avec des medocs, la je serais vraiment au fond, c'est pour ca que j'ai peur.
J'ai aussi lu que l'angoisse, anxiété détruisait les neurones.
je pense que ca a du m'en détruire pas mal en 10 ans car j'ai vraiment du mal a me souvenir de chose, a me concentrer sur quelque chose, des fois meme je m'apercoit que je dis des conneries plus grosse que moi. Le moindre rdv ou un truc qu'il faut se souvenir, je suis obliger de me mettre un rappel sur le tel ou tout autre chose (genre si je doit poster une lettre le lendemain super importante, il faut que je la mette avec mes clés de voiture sinon tu peux etre sur que je l'oubli, encore que cet exemple doit arriver a pas mal de gens, mais je peux oublier pas mal d'autre chose plus importante) et quand j'y pense ca craint.
Je me rapele etant enfant, je lisais un poeme deux fois et je te le récitais sur le bout des doigts, maintenant ca serais la croix et la bagnere pour m'en rappeler. Pour exemple j'ai passer mon permis bateau il y a de ca 6 mois, et ben je me rapele casiment plus du code (les signaux, les cardinaux, ......)
Je me dis que c'est rien et que tout va rentrer dans l'ordre un jour, mais je commence a m'impatienter.
Pendant un moment aussi, bien que maintenant ca c'est atténuer mais c'est pas encore ca, lorsque j'entame une longue conversation, je peux trés bien avoirs des trou de memoire en pleine conversation , meme plus me souvenir ce que je disait. Alors le cercle vicieu commence: peur d'avoir un trou de memoire = stress = trou de memoire = stress = tu passe pour un con devant la personneet tu coupe court. Ca me le fait pas souvent mais je sait plus ou me mettre quand ca me le fait. Alors la question est ce que c'est le stress qui me déclenche ca ou alors c'est le cerveau qui déconne, ce qui m'entraine le stress....
Je sait pas si vous saisissez tout, je pense que je suis pas le seul dans ce cas, du moins je l'espere.....
D'alleurs combien de temps ca fait que votre dp dure a vous? aprés 10ans de dp il faudrais vraiment que je me réveille, mais qui ou par quoi commencer? Les medocs me tentent pas trop mais si ya que ce remede.....

Hors ligne

 

#5 2013-11-22 23:01:14

ptitepomme
Member
Date d'inscription: 2013-07-15
Messages: 28

Re: Il etait une fois.....

youky je me retrouve exactement dans ce que tu dis....

Hors ligne

 

Pied de page des forums

Powered by PunBB
© Copyright 2002–2005 Rickard Andersson