Deprecated: Function set_magic_quotes_runtime() is deprecated in /home/plusjamaqn/wakinglife/forum/include/common.php on line 58
Waking Life - Forum / DP/DR ?
Blog Forum

#1 2014-05-25 02:32:11

Erreip25
Member
Date d'inscription: 2014-05-25
Messages: 46

DP/DR ?

Bonjour (/Bonsoir) à tous.

Voici ma petite histoire, je suis un étudiant en médecine de 21 ans vivant dans le Nord de notre belle France.

Il y a 3 mois, lors d'une soirée entre amis, nous avons fumé du cannabis (je ne suis pas un consommateur régulier du tout hein tongue, j'ai juste tiré sur un joint comme ça), et après mes amis ont décidé de prendre la ""drogue" à la mode en médecine", le protoxyde d'azote/gaz hilarant.
J'ai eu extrêmement peur d'en prendre, me disant qu'en associant cannabis et ce gaz, je risquais de devenir fou (allez savoir pourquoi j'ai pensé ça m'enfin soit). C'en est suivi l'expérience la plus marquante que j'ai vécue je pense, j'ai eu l'impression de devenir fou l'espace de 2 minutes, j'entendais mes amis parler, mais cela se répétait (4 fois), et j'ai vu un ami se dédoubler (j'ai compris plus tard que la "répétition" un peu en mode "fractale" était un effet normal et fréquent de la consommation de protoxyde d'azote, et que le "dédoublage" n'était en fait probablement juste de la synesthésie).
Suite à ça, je me suis dépêché de rentrer chez moi et je me suis mis à angoisser en me disant "Voilà, je suis fou c'est fini", je n'ai pas dormi cette nuit.

2 jours plus tard, toujours angoissé en permanence à l'idée de devenir fou, je fais une véritable crise d'angoisse (celle où on a vraiment l'impression de crever), ma mère m'emmène chez le médecin qui me met sous anxiolytiques.

Par la suite, j'ai consulté un psychiatre, qui ne m'a pas réellement aidé, mis à part a arrêter les anxios (environ 1 mois et demi plus tard) et à me rassurer un peu (me disant que je n'allais pas devenir fou et que j'auto-entretenais tout seul les symptômes), elle m'a aussi dit que je souffrais de DR mais je pensais autrement (même si j'avais l'impression que ce qui était autour de moi n'était pas réel, je savais au fond que c'était réel, donc pas de la DR pour moi... je pense que c'est une réflexion un peu stupide, si je pensais que tout était irréel à 100%, ça serait plutôt une psychose non?).

Pour la DP, j'ai peur de me l'être un peu fabriqué tout seul à regarder des témoignages de DP (en regardant ceux de la DR), j'ai parfois l'impression de ne pas être "mon corps", que ce n'est pas moi qui parle quand je le fais... mais souvent juste qu'en j'y pense en fait.

Mais le plus frustrant est que je me pose des questions existentielles en permanence, sur tous les sujets, mais les plus frustrantes sont les suivantes :
- Est-ce que les autres gens sont réels / conscients / pensent (c'est une question qui n'a pas vraiment de sens donc je ne sais pas vraiment comment l'exprimer mais elle me frustre vraiment, par ex quand quelqu'un me parle je vais me dire "et si il était "programmé" pour me dire ça", même si je n'y crois pas, l'idée me passe par la tête et c'est insupportable)
- Est-ce "réellement" moi qui pense (par là je ne veux pas dire que quelqu'un contrôle mon cerveau à distance big_smile, mais plutôt "ne suis-je qu'un cerveau?" "Je ne peux pas penser plus loin que les concepts que je/mon cerveau connaît ?")
J'ai vraiment du mal à exprimer les questions clairement mais ça me tourmente beaucoup (aussi les questions classiques "pourquoi suis-je là?" "Pourquoi suis-je conscient?" "qu'est-ce que la vie?" "y'a t-il une vie après la mort / un Dieu?" etc...

J'ai eu aussi la peur d'oublier la langue française, de ne plus comprendre le sens des mots/de ne plus pouvoir parler (pas compris pourquoi, mais comme pour toutes mes peurs, j'arrivais à me persuader que ça pouvait arriver), ou encore "que le passé n'existait pas" (ça franchement j'y ai jamais cru, mais l'idée m'est passée par la tête, qu'il n'y avait que l'instant présent en gros)

Je poste ici car je commence à avoir peur, peur de devenir fou (la schizophrénie me fait particulièrement peur, même si je n'y connais rien, j'ai l'impression de m'approprier tous les symptômes vu que je deviens hypocondriaque), peur de commencer à croire à des choses fausses (finir par me mettre à croire que les gens ne sont pas réels et donc que ce n'est pas la peine de leur parler)... Et je ne sais pas quoi faire... J'ai des examens qui commencent lundi et je vais les foirer et devoir aller au rattrapage car je suis incapable de réviser, dès que je m'y met je pense à toutes ces questions et ça me déprime et m'empêche de bosser.
Le seul moment où ça passe, c'est quand je suis à fond dans quelque chose. Pour le moment le seul truc que j'ai trouvé c'est le jeu vidéo, qui est un sujet qui me passionne (j'ai fais pas mal de tournois sur un jeu, sur lequel je joue à relativement haut niveau, et les parties sont prenantes et je suis concentré à fond quand j'y joue tongue).

Donc voilà, j'aimerais entendre (lire plutôt big_smile) vos avis, vos histoires etc.

Cordialement.

Dernière modification par Erreip25 (2014-05-25 06:32:30)

Hors ligne

 

#2 2014-05-25 21:33:50

shaheed63
Member
Date d'inscription: 2010-12-10
Messages: 284

Re: DP/DR ?

Salut erreip 25, et enchantéwink

Écoute j'ai lu attentivement ton histoire . Comme beaucoup tes symptômes ont été provoqués par le cannabis ou autre drogue .
Tu vis ce que tous ont vécu le 1ers mois (peur intense , manifestation exacerbée des  symptômes ...) donc ta crainte de devenir fou est normale .
C'est déjà une bonne chose wink
Tu te rendras vite compte que tu es loin d'être fou , mais la peur de le devenir  peut perdurer . Il est bien là le pb . Puis en même temps c'est normal de flipper à ne plus s'arrêter quand tu vois comme ça peut dégénérer . Pour tes révisions , essaie de minimiser la casse . Révise ce que tu peux et ce sera déjà pas mal si tu fais juste l'effort de bosser . Mais le stresse pas a l'idée que tu peux échouer a cause de ton mal être . Ça n'arrangera pas les choses .
Ensuite pour les activités qui te permettent de rester concentrer et te libérer + ou - de tes symptômes , c'est une très bonne chose . Garde toi un temps quotidiennement pour jouer à ton jeu,   pour décompresser c'est important . C'est quoi d'ailleurs comme jeu si c'est pas trop indiscret ? smile
A par ta mère tu as mis au courant le reste de ton entourage ??

Courage en tt cas mais tkt pas . Les choses se régleront !  wink

Hors ligne

 

#3 2014-05-25 22:18:58

Erreip25
Member
Date d'inscription: 2014-05-25
Messages: 46

Re: DP/DR ?

Je me suis déjà plus ou moins rendu compte que je n'étais pas fou, mais j'ai plus peur de le devenir tongue.

Pour les révisions, je crois que c'est fichu mais tant pis, il y a sûrement une grosse partie de flemme en plus de tout ça tongue.

Pour les activités ouais, je vais essayer de m'occuper le plus l'esprit possible (le jeu c'est League of Legends), je vais commencer le piano après mes exams sûrement smile.

Ce qui me fait le plus peur, c'est le fait de me dire que les gens sont irréels, j'ai l'impression de vouloir m'en persuader même si je n'y crois pas... Par exemple si j'entends quelque chose le soir que j'ai lu le matin je vais me dire "Et si c'était fait exprès pour que justement je ne pense plus que ça soit irréel ?" et donc avoir un sensation encore plus d'irréalité... Bien sûr je ne crois pas que tout soit fait pour moi bien sûr, que je sois le seul être réel etc, mais j'ai l'impression de tout faire pour m'en persuader je sais pas trop pourquoi, j'ai peur de finir par y croire (je pense que c'est une façon d'avoir peur de devenir fou, m'enfin bon, peut importe ce que je me dis, le doute persiste, dès que quelqu'un me parle j'essaye de l'analyser, en me disant "est-il réel oui ou non?"). C'est vraiment la seule chose que je trouve invivable (et qui me fait dire que je deviens schizophrène car ça me paraît être de la paranoïa...), mais à part ça je tiens le coup !

Hors ligne

 

#4 2014-05-25 22:25:48

Eazy
Member
Date d'inscription: 2013-09-17
Messages: 98

Re: DP/DR ?

Salut Erreip25,

Shaheed63 a parfaitement raison quand elle te dit que tu n'es pas fou et que tu ne le deviendras pas, alors je renchéris en te disant que tu n'as rien à craindre de ce côté-là, mais par contre (et c'est important d'en prendre conscience) tu risques fort d'entretenir tes symptômes comme l'a dit ton psychiatre si tu gardes cette idée en tête, surtout si tu es hypocondriaque (je sais de quoi je parle wink ) !
Alors si tu veux éviter de morfler, ôte-toi vite cette idée de la tête et dis toi que tu as simplement fait un badtrip comme beaucoup d'entre nous et que ça t'as un peu "traumatisé", ce qui est tout à fait compréhensible, surtout quand on est quelqu'un de rationnel, qui aime avoir le contrôle de soi et qu'on se retrouve d'un coup en bad avec l'impression de ne plus rien contrôler. Ta peur est normale! 
Et parfois, quand on est choqué par quelque chose, un imprévu, un truc flippant qui sort de l'ordinaire et de ce qu'on connaît, on en vient d'un coup à se poser plein de questions, on doute de plein de trucs, on fait une sorte de profonde remise en question, d'un côté on trouve ça irrationnel et en même temps ces questions nous taraudent. C'est pas grave ! Il ne va rien t'arriver, avoir des pensées chelou n'a jamais tué ni rendu fou qui que ce soit, on en a tous, surtout quand on est en DR et/ou DP.
Alors ne te fait pas trop de souci, essaye de repenser à cette soirée avec un regard moins angoissé, en relativisant et en te disant qu'un badtrip peut arriver à n'importe qui mais que le cours de ta vie n'est en rien modifié smile
Courage et tiens nous au courant.

Hors ligne

 

#5 2014-05-25 22:56:36

Erreip25
Member
Date d'inscription: 2014-05-25
Messages: 46

Re: DP/DR ?

Oui je suis ultra hypocondriaque, et je sais que j'entretiens mes symptômes, mais j'arrive toujours à remettre un truc en doute pour continuer à les entretenir (surtout pour les trucs métaphysiques/existentiels, moins pour la DR/DP même si je trouve toujours des trucs étranges à remettre en doute).

Ultra content d'avoir trouvé ce site en tout cas big_smile

Hors ligne

 

#6 2014-05-26 10:09:25

Eazy
Member
Date d'inscription: 2013-09-17
Messages: 98

Re: DP/DR ?

C'est possible que le fait de te trouver en position de faiblesse durant ton badtrip ait été insupportable pour toi, quand on est dans cet état on prend conscience de nos limites, de notre impuissance, et c'est très dur à accepter. Et je crois qu'après on peut être tenté de remettre plein de choses en question, de tester les limites du monde qui nous entoure, comme tu le dis "je trouve toujours des trucs étranges à remettre en doute". Se poser des questions existentielles/métaphysiques c'est parfois lié eu besoin de retrouver le contrôle, on essaye de questionner des choses qui au final n'ont pas forcément de réponse mais quand on est dans cet état on veut des réponses ! Parce qu'on a un besoin de contrôle, on a besoin de certitudes sur des sujets qui sont flous et qui mettent le doute...Un peu comme pour réparer, prendre le dessus sur cet état d'impuissance et de désarroi qu'on a subi durant le badtrip.
Je sais pas si ce que je te dis est très clair, mais en tout cas sois sûr qu'on passe tous par là, et d'ailleurs je voulais ajouter que je suis toujours extrêmement surprise à chaque fois que je vois des exemples de questions existentielles ou métaphysiques car ce sont tout le temps les mêmes qui reviennent. On peut avoir 20 ou 30 ans, être un homme ou une femme, être entré dans cet état pour des raisons différentes, les questions sont toujours les mêmes, c'est impressionnant et en même temps moi je trouve ça rassurant smile Il y a une question en particulier dans celles que tu as citées, c'est "Je ne peux pas penser plus loin que les concepts que je/mon cerveau connaît ?". Moi aussi elle m'a taraudée celle-là ! Et comme tu peux le voir, elle fait référence à tes limites...quelles sont les limites de ton cerveau ? Jusqu'où vont les capacités de ton esprit ?
Bref encore une fois garde en tête que tu ne deviendras pas schizo, on a tous eu très peur de ça et personne ne l'est devenu, alors pas de panique wink

Hors ligne

 

#7 2014-05-26 12:59:08

Erreip25
Member
Date d'inscription: 2014-05-25
Messages: 46

Re: DP/DR ?

C'est même sûr que c'est ça, je me suis rendu compte que je n'étais que peu de chose au final, que comme tout le monde je pouvais mourir/devenir fou.

Je remets en effet tout en question, et ça me rassure énormément que quelqu'un ait pensé à la même chose que moi (je pensais que c'était tellement tordu le coup de "je ne peux pas surpasser mon cerveau").

Néanmoins, vraiment la pensée la plus horrible, c'est le fait de me dire que les autres sont peut être irréels / ne pensent pas... Je suis persuadé au fond de moi qu'autrui pense et est parfaitement réel, mais je trouve toujours quelque chose pour le remettre en doute (par exemple quand tu me dis que tu as pensé à la même chose que moi je vais me dire "Et si Dieu (que ça soit Dieu, une machine, un être supérieur, ou tout simplement moi en vivant dans mon imaginaire m'enfin soit) lui avait fait dire ça pour me faire croire que tout était réel", et ça me fait extrêmement peur, car je me dis que je deviens completement parano (et peut-être schizophrène tongue), même si je n'y crois pas (ou peut-être inconsciemment? mais en tout cas je me dis que c'est qu'une possibilité et qu'elle est probablement fausse). Et je trouve vraiment cette pensée invivable, ça me bloque dans toutes mes relations sociales, même avec ma famille (comment peut-on douter de l'existence/de la conscience de sa famille, alors que je suis né de mon père et de ma mère, que mon frère est né de la même façon que moi etc.), j'arrive à trouver le doute à l'endroit où il ne devrait pas y avoir la place au doute...

Sinon, mes exams commencent relativement bien, j'ai plutôt réussi je pense même si j'ai cru que j'allais faire une crise d'angoisse pendant l'épreuve (je me suis dit que j'allais avoir une bouffée délirante en pleine épreuve et je me suis senti ultra mal tongue).

Autre question, j'ai vu un psychologue il y a quelques jours qui m'a proposé de faire de l'EMDR pour "intégrer" mon bad trip, vous avez une idée de ce que ça pourrait valoir ? (car c'est pas donné tongue)

Hors ligne

 

#8 2014-05-26 14:09:59

Eazy
Member
Date d'inscription: 2013-09-17
Messages: 98

Re: DP/DR ?

Coucou Erreip,

Contente de savoir que tes examens se sont bien passés, tu peux être fier de toi parce que c'est vraiment difficile d'arriver à faire face à ses partiels quand on est dans cet état (j'étais pareille que toi l'an dernier, une semaine avant je voulais pas y aller et finalement j'ai réussi smile ), alors bravo smile
Ensuite en ce qui concerne cette impression que les autres sont irréels, ou ne pensent pas vraiment par eux-mêmes mais fonctionnement plutôt comme des "robots", c'est THE symptôme propre à la DP/DR, si t'as pas ça tu peux pas faire partie du clan :p Plus sérieusement, je pense que c'est peut-être lié au fait  qu'on est nous-mêmes en état de DP, avec des questionnements sur la conscience, le cerveau, le libre arbitre, la pensée etc, on se demande parfois "Pourquoi je pense ça ? Est-ce que c'est vraiment moi qui pense ça ou c'est mon cerveau qui fait ça tout seul ? Dans ce cas ça voudrait dire que mon cerveau agit de façon "mécanique, automatique", comme s'il était programmé ?" enfin, tu vois le genre de question...Bref je me dis que si on pense ça vis-à-vis de soi, on se pose tout naturellement la question vis-à-vis des autres, ce qui inclut évidemment nos parents, frères et soeurs, et là...c'est hardcore sad mais c'est normal !
On a tellement été choqué par cette expérience de détresse que tout ce en quoi on croyait, toutes nos certitudes, tout ce qui nous semblait naturel et évident auparavant nous apparaît d'un coup comme étrange, curieux, et on en vient à tout remettre en doute. On pensait se connaître nous-mêmes, nos facultés et nos limites, on se rend compte que pas tant que ça au final, du coup on se dit que tout ce qu'on connaît, ce qu'on a appris depuis qu'on est petit n'est peut-être pas certain non plus...
Et encore une fois c'est dingue de voir comme nos questions se ressemblent, pareil que toi j'avais peur de ne plus savoir lire, comme si je ne comprenais plus les lettres et que ça n'avait aucun sens, je me suis aussi demandé si tout ce que j'avais vu en histoire était véridique, enfin bref le doute sur tout, et les interminables "pourquoi".
Sinon pour l'EMDR je pense que ça peut être intéressant parce que tu as effectivement besoin de revenir sur ton traumatisme pour t'en détacher, mais je pense que tu peux aussi passer par une méthode tcc qui te permettra de prendre du recul sur le schéma de pensée erroné dans lequel tu es rentré, à savoir "je vais devenir fou, je suis foutu", etc. Il te faut en tout cas quelqu'un qui s'y connaisse en stress ! A combien est la séance d'EMDR ?

Hors ligne

 

#9 2014-05-26 14:45:28

Erreip25
Member
Date d'inscription: 2014-05-25
Messages: 46

Re: DP/DR ?

En effet, c'est complètement dingue au point d'en paraître irréel, exactement les mêmes questions en tout point... (j'crois que ça va être reparti pour un coup de "Et si elle ne pensait pas mais que c'était prévu qu'elle me réponde ça" tongue).

Oui, le raisonnement est logique m'enfin bon, c'est assez insupportable, je me dis "je vais finir par être persuadé que les autres sont irréels et ça marquera le jour où je serai devenu fou", j'ai l'impression de savoir que les autres sont réels, mais que mon esprit veut absolument douter de tout pour vérifier que c'est bien le cas... En tout cas c'est vraiment étrange, si on m'avait dit il y a 4 mois que j'allais en être réduit à ce point, alors que j'étais quelqu'un de vraiment terre à terre et de plutôt matérialiste (même si j'étais quand même le genre à cogiter beaucoup sur la métaphysique, je m'étais déjà posé la question "les autres sont-ils des "robots"" mais ça avait duré 30 secondes et après j'avais oublié), j'aurai bien ri tongue.

Le coup de l'histoire je suis passé exactement par là aussi, complètement dingue en effet ("et si on avait inventé Napoléon pour me faire croire que tout était réel et que le monde pouvait exister sans moi?"... je m'en rends compte que c'est assez stupide, mais je n'arrive pas à m'ôter cette idée de la tête... Même avec un témoignage aussi rassurant que le tien je vais toujours trouver le moyen de douter ._.).

Aucune idée, j'ai parlé à mon psychologue de mes angoisses, de mes questions existentielles (je lui ai surtout parlé de ça), il n'avait l'air que d'à moitié comprendre, mais il a l'air plutôt sympa et cultivé donc pourquoi pas (par contre il m'a dit que l'EMDR pouvait faire basculer un futur psychotique dans la psychose, que ça lui était arrivé 1 fois sur un millier de séances... C'est parti pour que je me dise qu'il va m'arriver la même chose). Selon lui la priorité était d'intégrer ce "choc", et qu'éventuellement après on pourrait évoluer plus vers quelque chose type TCC en effet. La séance est à 80E (pour être honnête j'ai pas de problèmes financiers, je suis plutôt aisé mais bon, 80E pour qu'on me fasse bouger les yeux ou qu'on me tape sur la jambe je me sens un peu bête tongue), il pense qu'il faudra faire de 1 à 3 séance(s).

Ce qui est étrange par contre c'est que je n'ai pas vraiment de "symptômes" à proprement parler, quand j'ai lu d'autres témoignages je ne m'y retrouvais qu'à moitié... J'ai eu l'impression après mon bad trip que quelque chose avait changé, mais cette impression est parti, j'ai l'impression de voir le monde normalement, de ne pas vraiment être en DP (je me reconnais dans la glace, je sais que je tape au clavier avec mes doigts en ce moment (même si il m'arrive de me poser la question, mais c'est pareil que pour la réalité des autres, je sais que ce sont bien mes mains tongue), c'est pour ça que je m'inquiète encore plus (m'inquiéter encore plus alors que j'ai moins de symptômes, je comprends même pas vraiment ce que je raconte)... M'enfin soit.

En tout cas en ce moment, ce questionnement m'horripile vraiment, c'est quasi H24, même si j'arrive à paraître normal, j'ai même pensé quelques instants à me suicider, mais je sais que je ne le ferai jamais et que j'ai aucune envie de le faire, mais bon je reste dans le trip du "ça se trouve, tout ça ne passera jamais", et j'ai presque limite peur que ça passe (je me dis par exemple que si ça passe, c'est qu'on aura réussi à me faire croire que ce qui était irréel est réel (encore la même chose, je sais que c'est vraiment réel, mais mon raisonnement me pousse là...)).

J'ai eu aussi des angoisses du style en regardant le résultat des européennes hier, en regardant Pujadas, me dire "sa voix va bizarrement bien avec sa tête, ça voudrait dire qu'il est irréel donc?"... Vraiment étrange m'enfin soit tongue.

Dernière modification par Erreip25 (2014-05-26 14:46:04)

Hors ligne

 

#10 2014-05-26 15:06:44

Eazy
Member
Date d'inscription: 2013-09-17
Messages: 98

Re: DP/DR ?

Tu me fais trop rire Erreip, tu sais quoi je vais pas essayer de te convaincre que je suis bien réelle et que je ne suis pas programmée pour te répondre que j'ai vécu la même chose que toi, t'es en phase de doute et je sais que ça part pas comme ça, donc si tu te poses la question ben vas-y, c'est pas bien grave smile C'est un doute obsessionnel, donc on est hyper borné et on trouve toujours quelque chose à redire, et on est extrêmement endurant en plus donc il va falloir du temps pour arrêter, alors doute tant que tu veux, de toutes façons là t'es parti dedans alors enjoy :p
Bon le coup de ton psy qui te parle de psychotique, euh ouais c'est pas très malin, je crois qu'il a pas capté dans quel état tu te trouvais et que tu étais hypocondriaque, donc ça rend pas trop service de te dire ça mais bon si tu étais psychotique il y aurait déjà eu des signes un peu étranges avant. Ce que tu décris est très banal, certes quand ça nous arrive on se sent complètement seul au monde mais c'est un mal universel, si tu mattes sur facebook y'a un groupe de DP/DR anglais, un autre qui est germanique, bref t'inquiètes ça se passe à l'international big_smile !
Pour en revenir à l'EMDR, en fait je m'interroge parce que je crois bien (je l'ai lu quelque part et je l'ai un peu ressenti aussi quand je n'étais plus dans cet état là) qu'on est dans un état de conscience un peu modifié, je vais te retrouver l'article que j'avais lu là-dessus et malheureusement mes connaissances en neuro sont un peu limitées, mais je crois que c'est tout à fait probable. Donc si c'est pour te mettre dans un autre état de conscience, hummm je sais pas si ça va fonctionner. Après tu perds rien...à part 80 euros :p
Et sinon moi non plus je n'ai pas eu de souci avec mes mains, je me reconnaissais dans la classe (excepté une ou deux fois pendant quelques secondes) et je n'avais pas de voile devant les yeux, donc tu vois les symptômes varient.
Je pense vraiment que tu refuses d'accepter ce badtrip, et pour des raisons qui appartiennent à ton histoire le fait de voir ta fragilité s'est révélé insupportable, donc là c'est comme si tu faisais un "caca nerveux" (expression un peu triviale je te l'accorde mais au moins c'est clair) et là c'est tout le monde que tu remets en question.
J'aurais aimé savoir quelques petites choses sur toi aussi :
Est-ce qu'à la base tu es quelqu'un qui a confiance en soi ?
Est-ce que tu aimes te sentir fort dans la vie, te dire que tu es un mec costaud, fort dans sa tête ?
Est-ce que tu aimes avoir le contrôle sur les choses, et est-ce que tu as tendance à compter avant tout sur toi-même ?

Hors ligne

 

#11 2014-05-26 15:18:24

Eazy
Member
Date d'inscription: 2013-09-17
Messages: 98

Re: DP/DR ?

Je n'ai pas retrouvé l'article donc je te parlais mais en voici un autre qui évoque le fait que notre état de conscience est modifié :

http://toxicantidepressants.fr/francais … alisee.php

Et en relisant mon message précédent j'ai écrit "classe" au lieu de "glace", donc je rectifie smile

Hors ligne

 

#12 2014-05-26 15:29:27

Erreip25
Member
Date d'inscription: 2014-05-25
Messages: 46

Re: DP/DR ?

Non je te rassure je sais que tu es parfaitement réelle big_smile C'est juste que je précisais ce que je pouvais me mettre à penser pour montrer à quel point c'était délirant (là à l'instant j'viens de me dire et si c'était ma personnalité qui s'était coupée en 2 et qui me répondait... J'crois que j'comprends pourquoi j'ai l'impression de devenir fou tongue J'attends impatiemment les hallucinations avec des licornes, j'espère qu'elles seront sympas), mais bon le doute obsessionnel comme tu dis (je pensais à l'origine que c'était dû à un TOC, depuis que j'ai environ 12 ans, j'ai développé un toc qui me ne gênait absolument pas, ça m'arrive de vérifier si une lumière est éteinte / une porte fermée 4 fois (ou un multiple de 4, d'ailleurs ça colle exactement avec mon bad trip c'est ça qui m'a surpris).

C'était plus dans le but de me "rassurer" qu'il m'a dit ça, dans le genre que si j'étais prédestiné à devenir fou (je suis plus ou moins persuadé que je ne le suis pas, du moins quand je suis objectif et que je remet pas tout en doute big_smile La schizophrénie notamment et les troubles bipolaires ont une énorme part de génétique, part que je ne pense pas avoir vu qu'il n'y a jamais eu de maladie mentale dans ma famille), ça aurait pu précipiter la chose.

En parlant de britannique et de germanique, j'ai eu les mêmes pensées, hier j'ai parlé à un danois sur skype et je me disais "et si les langues étaient inventées pour que je pense que tout est réel, puisque quel intérêt d'inventer 206 langues si je n'en parle que 3?" (J'pense que j'vais arrêter de parler de mon doute obsessionnel puisque on n'avancera pas à grand chose si je raconte tous mes doutes qui surviennent par dizaine à la minute tongue).

Aucune idée pour être honnête quant à l'EMDR, je pense qu'hélas je ne suis que très peu réceptif à l'hypnose et aux choses similaires (probablement car je n'y crois pas ou que j'en ai peur tongue), puisque ça s'apparente à une forme d'hypnose (en fait ça se base sur les mouvements oculaires que l'on a lors du sommeil paradoxal lorsque l'hippocampe "trie" les pensées du jour en gros tongue), donc aucune idée, on verra (je pense que ça sera encore moins efficace car même si je sais que je ne vais pas devenir fou, je vais essayer d'y être moins sensible inconsciemment car je vais me dire "et si ça me faisait devenir fou plus vite que prévu" tongue).

Quelqu'un qui a confiance en soi, pour être honnête j'en sais rien, je suppose que je paraîs avoir confiance en moi, mais ai-je réellement confiance en moi je ne sais pas trop, je m'aime comme je suis, que ça soit physiquement ou intellectuellement (bon pas trop en ce moment mais bon tongue), mais j'ai toujours été extrêmement timide et introverti, donc je sais pas trop si je peux me décrire comme quelqu'un de confiant tongue.

Me sentir fort, j'en sais rien, probablement, je pense que c'est +/- le cas de tout le monde. C'est vrai que vu que j'ai été étiquetté surdoué quand j'étais plus jeune (terme qui ne veut pas dire grand chose au passage m'enfin bon), ça m'a probablement fait monter le melon si je puis dire, c'est vrai que je me suis toujours dit que j'étais quelqu'un de plutôt intelligent (encore faudrait-il définir l'intelligence, mais je dis les choses comme je les pense tongue), donc c'est fort possible que ces 2 minutes où j'ai eu l'impression de perdre le contrôle de mon esprit étaient plus qu'un choc.

A la dernière question je pense pouvoir répondre oui aussi, même si je suis plutôt le genre très flemmard, et que même pour mes exams je me met à bosser au maximum 1 semaine avant (ce qui n'est pas trop avoir le contrôle des choses), je pense que j'aime l'avoir mais que je ne m'en donne qu'à moitié les moyens (d'un côté pour les exams tant que ça passe... tongue Pour l'ECN ça sera différent m'enfin bon), et compter avant tout sur moi même je pense que oui, mais je pense aussi que c'est le cas de presque tout le monde.

(Je crois que je vais devenir cinglé à répondre à chaque message à la question anti-spam "Quel animal aboie?" les questions pourraient varier ! tongue)

Hors ligne

 

#13 2014-05-26 15:48:06

Eazy
Member
Date d'inscription: 2013-09-17
Messages: 98

Re: DP/DR ?

Mais c'est que tu es un petit obsessionnel big_smile ! Bon je m'en doutais un peu, je ne veux pas faire de généralités mais étudiant en médecine + pensée rationnelle + esprit matérialiste ça ressemble pas mal à la personnalité obsessionnelle, et quand tu me parles de toc je pense qu'on peut dire que le "diagnostic" est posé :p Et donc tu es sans doute têtu et tu dois aimer avoir raison/le dernier mot, et je vois qu'en plus tu es bien axé sur l'intellect, tu as donc le package complet pour te croquer le cerveau avec tes questions existentielles wink
Je vois que tu arrives à rester un minimum serein concernant le risque d'être psychotique, c'est super, ça va t'enlever un gros poids et tu resteras moins longtemps dans cet état de m*** smile
Qu'est-ce que tu veux dire quand tu fais un lien avec ton toc par rapport au chiffre 4 et ton badtrip ?
Et tu sais tu peux faire part de tes doutes existentiels, tu ne seras pas jugé et ça rendra certainement service à des personnes qui ont les mêmes interrogations  smile Après je comprends que tu ne tiennes pas à les évoquer, le fait de ne pas en parler ça peut montrer aussi que tu ne leur accorde pas d'importance.
J'ai fait de l'EMDR il y a quelques années et je l'ai vu en cours, c'est quand-même très léger donc pour décompenser il faut vraiment être déjà très très très limite, ce qui n'est pas ton cas, donc tu ne prends aucun risque, mais vraiment aucun smile
Allez je vais dire que c'est le chien qui aboie pour envoyer mon message wink

Hors ligne

 

#14 2014-05-26 15:50:05

avicii
Member
Date d'inscription: 2012-04-30
Messages: 203

Re: DP/DR ?

Interdit de parler des ECN ici smile

Hors ligne

 

#15 2014-05-26 16:17:01

Erreip25
Member
Date d'inscription: 2014-05-25
Messages: 46

Re: DP/DR ?

Oui, je suis obsessionnel depuis toujours et ça je le sais, mais je n'aurai jamais pensé un seul instant que le doute pourrait devenir aussi pesant et sur n'importe quel sujet (même si le plus frustrant est celui d'autrui, vu que dans ce cas on peut se demander si on est seul au monde, ce qui serait un peu horrible, encore que je pourrais m'amuser tout seul avec mon ballon (référence à Seul au monde tongue)). Sur le plan toujours vouloir avoir le dernier mot, je pense que c'est presque la phrase qui me définirait le mieux, je ne supporte pas avoir tort, et même si j'ai tort je vais tourner ma réponse d'une façon à ce qu'elle ne soit pas totalement fausse tongue.

Pour être honnête, au moins cet épisode ne m'a rien enlevé sur le plan humour, je rigole du fait de la possibilité de devenir psychotique mais ça me fait peur quand même !

Le lien c'est juste que lors de mon bad trip j'entendais les phrases de mes amis qui m'entouraient se répéter 4 fois, comme dans mon toc quoi (aucune idée si il y a un rapport pour être honnête, mais j'ai fait le rapprochement tongue).

Ton lien était assez instructif en tout cas, et c'est vrai que je pense que, comme ils le disent, la meilleure façon de s'en sortir est tout simplement d'accepter ces sensations comme "nouvelle" réalité (nouvelle entre guillemets car rien n'a changé mis à part nos perceptions).

Au fond, pour l'EMDR je n'ai pas peur de décompenser, mais toujours le doute, "Et si...?" alors que je pense que c'est techniquement impossible, m'enfin soit tongue

(Désolé pour les ECN mais hélas difficile d'y couper big_smile)

Merci de m'avoir donné la réponse anti-spam, j'ai enfin le droit de répondre ^_^

Hors ligne

 

#16 2014-05-26 16:57:06

Eazy
Member
Date d'inscription: 2013-09-17
Messages: 98

Re: DP/DR ?

Quand on est entêté c'est difficile de lâcher prise avec ses questionnements, comme tu l'as dit dans un post précédent il y a toujours quelque chose à remettre en question...jusqu'au moment où on accepte de ne pas pouvoir tout contrôler, tout savoir, et avoir le pouvoir sur tout...il y a des choses qui nous échappent mais ce n'est pas catastrophique !
J'adore le film seul au monde, c'est un de mes préférés big_smile Sauf que dans cet état on n'a même pas de Wilson pour nous tenir compagnie...
Et je voulais savoir, lors de ton badtrip, est-ce que tu es le seul à t'être senti mal ?
Tu as bien raison de garder ton sens de l'humour concernant la psychose, j'aurais aimé pouvoir en faire autant mais je n'y suis pas arrivée, je me montais tout le temps la tête,je faisais que pleurer, je faisais promettre à mes parents qu'ils viendraient me voir quand je serai internée...sympa quoi smile Si c'est allé si loin pour moi c'est parce que c'est venu toucher un point très sensible étant donné que c'est arrivé dans ma dernière année d'études pour être psy, donc quand tu te dis que tu es en train de devenir psychotique alors que tu étais censée être psychologue, comment dire, c'est un peu comme si ta vie était foutue quoi big_smile
Quand est-ce que tu comptes faire cette séance d'EMDR du coup ?

Hors ligne

 

#17 2014-05-26 17:19:33

Erreip25
Member
Date d'inscription: 2014-05-25
Messages: 46

Re: DP/DR ?

C'est en effet extrêmement compliqué, je pense que ça s'améliore quand même, mais bon, ça va pas partir en un clin d'oeil hélas, malgré toute ma bonne foi tongue, je suis conscient que je ne peux pas tout savoir bien évidemment, mais j'ai l'impression d'avoir extrêmement du mal à lâcher prise, même sur mes pensées =/.

C'est ça le drame, pas de Wilson en effet tongue.

Lors de mon badtrip oui, j'étais le seul à me sentir mal je pense (à ma connaissance du moins), mes amis ont juste remarqué que j'étais bizarre mais sans plus (je pense que si sur le moment au lieu de rentrer chez moi en me disant que j'étais devenu schizophrène, que c'était fini, je leur avais juste dit ce qu'il m'était arrivé, je ne serai probablement pas rentré en DP/DR, surtout que mon frère a vécu quelque chose de très similaire (je ne sais pas si c'était exactement de la DP/DR, mais ca y ressemble fortement, impression que quelque chose avait changé après son bad trip, questionnements existentiels etc, mais bon j'arrive toujours à me dire que ça se trouve son truc avait été fait pour que je puisse me rassurer après en me disant que tout était bien réel puisqu'il avait déjà vécu la même chose... Je crois que mon esprit est totalement tordu x_x)).

Pour la psychose j'en ris, mais c'est à défaut d'en pleurer, quitte à choisir l'un tongue Pour être honnête, même si j'ai quelque part honte de le dire, j'ai quand même pleuré quelques fois ces 3 derniers mois, dans la même journée j'oscille entre haut et très bas tongue.

J'ai fais promettre à ma mère de m'empêcher d'arrêter mon traitement si je devenais schizophrène et que je devais prendre des neuroleptiques ... (Je connais quelqu'un qui est schizophrène, qui se porte très bien avec son traitement, qui l'arrête car il se dit "bah en fait j'ai rien ?" et ça repart de plus belle... Mais je crois que c'est le cas de beaucoup de schizophrènes).

J'ai l'impression qu'on est quand même similaires sur beaucoup de points, la psychiatrie m'intéressait pas mal comme spécialité avant cette histoire tongue (maintenant toute la psychiatrie me fait juste horriblement peur !), m'enfin comme a dit un psychiatre à un ami qui était en stage en psychiatrie "Fallait que je choisisse entre être psychiatre ou psychotique, mais psychotique prenait trop de temps".

La première séance est prévue pour le 9 juin, on verra bien smile.

Hors ligne

 

#18 2014-05-26 18:38:19

shaheed63
Member
Date d'inscription: 2010-12-10
Messages: 284

Re: DP/DR ?

Salut Erreip, wink
Ahhhhh si tu savais les questions que je me suis posé et celle de la pré-programmation de tout ce qui m'entoure en faisait partie et elle m'a également torturé (tant psychologiquement que physiquement ) .
En effet , cette question est en réalité pas si tordu que ça . Moi je me souviens je me disais que tt ce qui m'entourait et que je percevais avec mes 5 sens pouvaient être irréel et n'avaient pas de vie , de conscience ou d'âme comme j'en avais . Et puis comment au final serait il possible de le vérifier ? Je ne peux pas rentrer ds l'esprit d'un autre pour voir si tt fonctionne comme moi et qu'il existe bien.
Mais après 15000000 réflexions je me disais que la vie ne prenais sens que de cette manière au final , que ça soit réel ou pas , qu'est ce qu'au final ça pourrait bien changer ? Rien puisque je continuerais quoiqu'il en soit et malgres moi à construire mon monde , ma vie , ma manière de percevoir le monde (qui est au final est totalement subjectif : on ne peut pas trouver ds ce monde 2 personnes qui appréhendent son environnement de manière similaire à 100%! ). Je sais pas si tu vois ce que je veux dire ?

Enfin tt ça pour te dire que comme dit Easy, tu peux continuer à bloquer là-dessus , ça ne fera pas de toi un fou, tes capacités intellectuelles ne se détérioreront pas , tu verras par toi même wink

Moi ce qui me fascine le + c'est que aussi nombreux que nous sommes touchés par ces symptômes  , les mêmes questions et les mêmes appréhensions nous concernent .

Tu as d'autres partiels docteur  ?

T'en fais pas en tt cas . Regarde aujourd'hui je me suis sorti de ces symptômes , la vie reprend complètement de son sens , bien mieux qu'avant d'avoir connu ces symptômes !
Ta persévérance et le temps te sortiront de tt ça .

Hors ligne

 

#19 2014-05-26 18:57:26

Erreip25
Member
Date d'inscription: 2014-05-25
Messages: 46

Re: DP/DR ?

J'en suis plus ou moins à ce stade de réflexion pour être honnête, je sais que de toute façon je ne pourrais jamais vraiment vérifier qu'autrui pense ou pas (je suis tout de même persuadé que oui, mais le doute ne cesse pas tongue), et que de toute façon au fond ça ne changerait rien, mais je ne sais pas trop pourquoi ça me torture m'enfin soit tongue.

Oui j'ai d'autres partiels qui vont hélas probablement se passer moins bien tongue Ayant eu du mal a bosser, surtout la sémiologie vu que je suis totalement hypocondriaque depuis j'ai vraiment du mal à bosser sans faire une crise d'angoisse (bonne chance pour réviser un cours sur les palpitations en étant complètement angoissé tongue), mais pour être honnête, je ne peux pas tout mettre sur le dos de cette histoire, je suis un flemmard par essence aussi smile.

Pour être honnête, je compte plus sur le temps pour me sortir de ça, en espérant qu'il ne soit pas trop long, car ma persévérance est remise en doute à chaque seconde par tous mes doutes (la répétition est laide mais je ne savais pas comment l'exprimer autrement sad)

Dernière modification par Erreip25 (2014-05-26 19:09:54)

Hors ligne

 

#20 2014-05-26 19:11:41

shaheed63
Member
Date d'inscription: 2010-12-10
Messages: 284

Re: DP/DR ?

Loooool la répétions est belle ! y'a un côté artistique , du genre slameur! wink
Regarde les miens "au final" (sur le précédent message) ! wink
Oui c clair que ça ne doit pas être évident de penser la sémiologie dans ton cas . Flemmardise n'arrangera pas la sauce effectivement lol .

Avant cet épisode de cannabis  tu n'avais aucun souci d'anxiété ?

Hors ligne

 

#21 2014-05-26 19:17:02

Erreip25
Member
Date d'inscription: 2014-05-25
Messages: 46

Re: DP/DR ?

Pas vraiment, ma mère dit que j'ai toujours été un anxieux de nature, c'est vrai que j'ai une personnalité un peu à tendance anxieuse, mais j'ai jamais eu de crises d'angoisse ou de symptôme physique d'angoisse avant ça, enfin du moins dans mes souvenirs

Hors ligne

 

#22 2014-05-26 19:22:04

shaheed63
Member
Date d'inscription: 2010-12-10
Messages: 284

Re: DP/DR ?

Oui donc pas de profil anxieux comme on l'entend . Si tu ne te définies pas en tant que tel ce que ça n'est pas quelque chose de dominant chez toi .

Hors ligne

 

#23 2014-05-26 19:26:12

Erreip25
Member
Date d'inscription: 2014-05-25
Messages: 46

Re: DP/DR ?

Je n'en ai pas l'impression en tout cas donc oui tongue

Hors ligne

 

#24 2014-05-27 15:48:23

Erreip25
Member
Date d'inscription: 2014-05-25
Messages: 46

Re: DP/DR ?

Depuis que j'ai lu que les schizophrènes pouvaient avoir l'impression que quelqu'un d'autre contrôlait leur pensée, j'ai l'impression d'essayer de me convaincre que je pense la même chose... C'est assez insupportable, c'est arrivé à certains d'entre vous?

Hors ligne

 

#25 2014-05-27 18:48:11

shaheed63
Member
Date d'inscription: 2010-12-10
Messages: 284

Re: DP/DR ?

Oui très ressemblant a ce que tu dis décris . Un jour j'étais angoissé à un point que j'ai eu cette impression de voix intérieure (qui était audible mais depuis l'intérieur de mon corps ) qui me disait : "non ty arriveras pas" , mais comme si c'était moi qui le disait malgres moi, ma propre pensée. Coup de panique extrême sur le moment .
Mais la sémiologie d'un schizophrène présente des symptômes communs à d'autres pathologies . La fièvre veut pas dire "grippe" .
Ben c pareil pr ce cas la, un seul symptôme n'explique pas une pathologie, ça ne suffit pas .

Hors ligne

 

Pied de page des forums

Powered by PunBB
© Copyright 2002–2005 Rickard Andersson