Deprecated: Function set_magic_quotes_runtime() is deprecated in /home/plusjamaqn/wakinglife/forum/include/common.php on line 58
Waking Life - Forum / Traitement
Blog Forum

#1 2015-02-20 06:38:20

krispkrees
Member
Date d'inscription: 2015-02-19
Messages: 17

Traitement

bonjour à tous,

je vous invite pour ceux qui le veulent à aller regarder ma présentation,

je fais un résumé rapide de mon trouble ci-dessous :

"j’écris un petit message avant mon rdv chez le psychiatre ce matin à 7h, je vais lui demander de me prescrire au cas ou un antidépresseur et un neuroleptique sédatif.

j'ai peur que ma situation dégénère, cette nuit réveil avec crise d'angoisse. Je fais à nouveau une focalisation sur la pensée.

Je me dis : merde mais on ne peut pas arrêter de penser, on est obligé, même pour lire, pour écrire ect...

jusque la rien de nouveau, j'avais déjà pensé à cela pleins de fois... et ce fut d'ailleurs la base de mon angoisse il y à 6ans. Et bien j'ai peur que ça repartes de plus belle, ce matin au réveil je tremble , j'ai le ventre qui brule c'est terrible.

Je me dis, que de certaines de mes pensées dépendent mes actes, cependant les pensées viennent toutes seules, je ne les choisis pas, j'ai des milliards de pensées par jour comme tout le monde d'ailleurs, et d'un coup j'ai donc l'impression que la pensée c'est absolument tout et putain de merde qu'est-ce que cela m'angoisse !

Depuis que j'ai rechuté dans l'angoisse en septembre, j'avais appris progressivement à ne plus angoisser par rapport à ce raisonnement et puis même en 6ans je sais très bien qu'il y à eu des périodes ou cela ne m'angoissait pas du tout !
mais maintenant je refais le film de ces 6ans en me disant que c'est bien grâce à un raisonnement et des pensées que j'ai en partie pu sortir de cette peur, donc j'en reviens à la conclusion, certainement fausse (ou pas je ne sais pas) que tout n'est que pensées et cela m'angoisse à un point terrible putain !!

Donc en prévision d'une lourde rechute anxieuse, alors que je commençais à me sentir mieux après des mois de lutte, je vais demander a mon psychiatre  un AD et neuroleptique sédatif, car ce sont à ma connaissance les seuls médicaments valables. Et comme je sais que l'AD va considérablement augmenter mon angoisse je pense que j'aurai bien besoin du neuroleptique pour calmer tout cela...

enfin ce ne sont que des suppositions, je ne suis pas certain de replonger, mais ayant rêvé cette nuit d'une personne me disant "ce n'est pas fini, ta vie va changer, ça va être dur"

j'ai peur et j'anticipe.

Est-ce que des personnes sont dans le même cas que moi et ont pu être aidés par un AD/ neuroleptique ?

merci à tous

Hors ligne

 

#2 2015-02-20 08:38:37

georges
Member
Date d'inscription: 2012-06-04
Messages: 334

Re: Traitement

j'ai quelque chose à te dire, pour moi c'est très important. j'ai essayé comme toi, plusieurs médicaments; jusqu'à faire des "combo" comme toi.

ça doit faire maintenant 1 mois que je prends du xeroquel.600 mg
il fait énormément de choses, c'est grâce à ça que je peux revoir la       "lumière du jour".
il agit différemment, il fait presque tout

bien sur chacun est différent, ce mal être s'engouffre dans n'importe quelles brèches de nous même.
ce médicament en répare plusieurs........


Le temps est notre allié

Hors ligne

 

#3 2015-02-20 08:48:29

Hibou
Member
Date d'inscription: 2014-11-13
Messages: 25

Re: Traitement

Une question : as tu essayé la phytothérapie? Combiné à une bonne hygiène du sommeil (réveil fixe, sport quotidien, repas riche en glucides le soir, chambre fraîche) ça a quasiment réglé mes troubles du sommeil alors qu'avant jetais réveillé sans cesse pas des angoisses et paralysies du sommeil. Je te conseille le Seroxyl, qui combine plantes, vitamine B et précurseur de la sérotonine (les AD jouent sur ce neurotransmetteur), 2 comprimés à 17h. Tu peux voir si il y a une herboristerie là où tu habites, laubepine a fait disparaître mes palpitations par ex, c'est à voir selon tes symptômes physiques. Et si ça ne marche pas tu tentes les médocs.

Hors ligne

 

#4 2015-02-20 10:03:17

krispkrees
Member
Date d'inscription: 2015-02-19
Messages: 17

Re: Traitement

salut!

merci d'avoir répondu,

en fait ce qui est paradoxal chez moi c'est que je veux ou une partie de moi veux rester dans cet état de peur et d'angoisse, c'est une lutte terrible à l’intérieur de moi.

j'ai chez moi du mildac et et du millepertuis en teinture mère, mais j'ai eu peur de le prendre...

idem pour le médicament anti-depresseur que je me suis fait prescrire par le médecin, je le prendrais en cas de dernier espoir et j'envisage même une hospitalisation si je devais le prendre car cela me fait trop peur.

le problème particulier chez moi, c'est que aller mieux cela m'angoisse, obsédé à l'idée d’être fou et de ne pas être maître de moi même, je me dit que si je vais mieux ces symptômes disparaitrons, je n'aurai plus peur de moi et n'aurai pas autant à me contrôler.

alors quand je me projette dans cet état de bien-être je commence à angoisser car je me dit que je serai devenu réellement fou.

raisonnement stupide, je vous l'accorde, car au final la folie est un mot un peu vide de sens...

mais c'est le raisonnement qui m'angoisse énormément, parfois j'arrive à le démonter en me disant que vivre fou mais heureux ça vaut la peine, mais cela ne dure jamais longtemps, bref !

chez moi je pense qu'il y à une hyper-puissance de la pensée pour me couper en partie de la vie.

un exemple concret : j'ai lu le livre  "pouvoir du moment présent" ou l'auteur décris qu’après des années de dépressions, il accède à un état de bien-être indéfinissable pendant deux ans, ou tout lui parait tellement extraordinaire et beau, qu'il vagabonde au travers des villes en tant que SDF! il décrit un état de plénitude extrême etc...

au moment ou je lis cela, je me sens bien et me dit que j'aimerai ressentir pareil, puis juste après crise d'angoisse terrible : "c'est sur que c'est mec est psychotique ou skizo, j'espere que cela ne m'arrivera jamais !"

en fait chez moi c'est clairement le laissé aller et le fait de tout simplement vivre heureux qui est entravé par mes pensée et mes ruminations obsessionnelles... Au final qu'importe la maladie dont on souffre, vivre heureux et skizo ce serait certainement mieux que malheureux et névrosé.
pourtant moi je ne peux pas, cela m'angoisse trop, alors que je sais que c'est débile mais voila.

Quand je me revois dans les périodes heureuses de ma vie, j'ai l'impression que ce n'était pas moi et je me dit que pendant ces moments j’étais dans une psychose ou je ne contrôlais rien et que j’étais comme une marionnette, enfin c'est l'impression que j'ai quand ces souvenirs me viennent! alors quand je commence à me sentir mieux j'angoisse en me demandant si je ne deviens pas fou et cela coupe tout élan!  au final cela revient à dire que ce serait de la folie de vivre sans mes symptômes, alors que la folie en réalité c'est plutôt de vivre avec ceux-ci...

je m'excuses pour ce message qui n'est peut-être pas dans la bonne section du forum, si c'est le cas dites moi le et je le déplacerai.

certains d’entre vous ont-il eu des effets positifs avec le mildac, tu en à pensé quoi toi Hibou ?

Dernière modification par krispkrees (2015-02-20 10:10:22)

Hors ligne

 

#5 2015-02-20 10:17:35

krispkrees
Member
Date d'inscription: 2015-02-19
Messages: 17

Re: Traitement

George peut tu m'expliquer comment le xeroquel t'as aidé ?

qu'est-ce que cela change par rapport à tes symptômes si tu veux bien en parler ?

merci

Hors ligne

 

#6 2015-02-20 10:54:12

Hibou
Member
Date d'inscription: 2014-11-13
Messages: 25

Re: Traitement

J'ai pris le Mildac et du millepertuis en EPS, ça aide beaucoup pour les symptômes physiques mais j'ai l'impression que ça avait tendance à me faire plus ruminer. C'est peut être trop boostant je sais pas :p ! Je continue à en prendre. C'est bizarre parce que moi j'ai bien réussi à repousser la DP/DR niveau vertiges, phénomènes visuels...etc, mais j'ai l'impression que cette stabilité me conduit à encore plus ruminer sur la nature de la réalité...

Hors ligne

 

#7 2015-02-20 10:58:46

Hibou
Member
Date d'inscription: 2014-11-13
Messages: 25

Re: Traitement

Et je te comprends, la peur de la perte de contrôle est centrale dans cette maladie, c'est ce qui explique les troubles du sommeil... Perso j'angoisse tous les soirs à l'idée de m'endormir, parce qu'il y a toujours ce moment où tu fais des bribes de rêves, et j'ai limpression dhalluciner !

Hors ligne

 

#8 2015-02-20 11:41:05

krispkrees
Member
Date d'inscription: 2015-02-19
Messages: 17

Re: Traitement

chacun de nous est différent mais dans mon cas ce qui prédomine c'est la rumination et le peur de perte de contrôle, alors peut-être que le millepertuis n'est pas adapté pour moi bien que j'ai aussi un EPS de celui-ci dans ma chambre!

je sais pas si cela te fait la même chose Hibou, mais dans mon cas les ruminations sur la réalité viennent me couper quand je commence à avoir un peu d'entrain et de projets dans la vie.

après le fait d’être hyperfocalisé sur soi, peut expliquer dans ton cas que la focalisation sur tes ruminations fasses disparaitre les sensations physiques, ne penses tu pas ?

comment trouves tu ton psy? est-il compétent ? te comprends t'il ?

j'ai l'impression que le mienne parfois est à l'ouest..

et tu prends du millepertuis et du seroxyl ?

Hors ligne

 

#9 2015-02-20 11:58:38

Hibou
Member
Date d'inscription: 2014-11-13
Messages: 25

Re: Traitement

Exactement pareil... Ma DP/DR est apparue à cause de mon boulot actuel, qui ne me plaît pas du tout, et depuis que je sais que je suis pris à un super poste, dans la région qui me plaît, j'ai fait une grosse rechute... J'ai peur de devenir cinglé avant d'avoir pu réaliser ce rêve, et je n'arrive même pas à apprécier la bonne nouvelle.

Et je prends que le millepertuis, je suis les recommandations de ma psy, le Seroxyl je l'ai pris au début et j'ai l'impression que ça marchait mieux. Il faut éviter de combiner les deux je crois, ça fait trop de sérotonine d'un coup.

Ma psy, j'ai du mal aussi... Elle ne me donne aucune direction de travail, j'ai déjà changé parce que je trouvais la précédente trop orienté psychanalyse. J'en ai marre de ces psys qui décortiquent des scènes anodines qui se sont passées il y a 15 ans, ou qui te disent que la DP/DR vient de la peur de la mort (comme si tout le monde n'appréhendait pas la mort!?). Bref, je vais à Marseille dans 3 mois, je vais essayer un psy en TCC ou Mindfullness ou ACT, qui semblent des thérapies plus indiquées pour notre problème (centrées sur le présent et la gestion des pensées, émotions, comportements).

Pour les ruminations, peut-être... Parce qu'elles viennent vraiment dans des périodes où j'ai moins de symptômes physiques!

Hors ligne

 

#10 2015-02-20 12:28:36

krispkrees
Member
Date d'inscription: 2015-02-19
Messages: 17

Re: Traitement

c'est intéressent ce que tu dit la, moi dans les causes récentes de l’accentuation de la l'angoisse, il y avait aussi un job que j'aurai pu potentiellement avoir, et cela me semblait le job parfait, cela aurait pu etre mon premier job à la sortie des études... je commençais à refaire des projets de vie ect... et bim j'ai était incapable de postuler, trop d'angoisses et peur que la DP/DR vienne tout ruiner.

un exemple parlant, ce matin mes ruminations et tout le reste me lâchent un peu la grappe, je vais chez le coiffeur, m'entends super bien avec lui, on parle de tout et de rien c'est sympa! je suis de bonne humeur. Et la je me dit : ça pourrait être sympa comme métier d’être coiffeur, je ferai ça en apprentissage, donc petit salaire, bref le truc bien cool. Et la coupure dans la pensée et dans l'envie, je commence a angoisser et les ruminations avc la DP/DR me rattrapent.

ton psy c'est un psychiatre ou psychologue ? le miens est aussi pas mal axé sur l'analyse et j'avoue que parfois j'y trouve du sens dans ce qu'il me dit. Mais par contre il se fiche éperdument de mes symptômes car, et il à raison je pense, en parler toujours et encore cela ne les fait pas partir. Ceci dit quand on est terrorisé à l'idée de penser, c'est très compliqué de prendre de la distance et de réfléchir sur soi-même.

c'est ton psy qui t'a fait arrêter seroxyl ?

tu sais parfois je pense qu'il faut combiner les deux, traitement psy pour gérer les émotions ect sur le moment, mais un travail d'analyse peut parfois donner des clefs je pense.

Dernière modification par krispkrees (2015-02-20 12:31:51)

Hors ligne

 

#11 2015-02-20 14:55:03

Hibou
Member
Date d'inscription: 2014-11-13
Messages: 25

Re: Traitement

Oui hmm elle pensait que c'était insuffisant vu mon état et a voulu enchaîner sur du millepertuis + mucuna mais ça ne m'a pas trop aidé...

Ben je suis plus réservé sur l'analyse, parce que je suis capable de fournir une explication très détaillée des éléments qui m'ont conduit à me dissocier, mais je n'ai pas l'impression que ça aide... Ce n'est pas en comprenant les causes d'un accident que l'on parvient à guérir de ses blessures à mon sens. Comprendre les causes, c'est bien en phase de rémission, pour éviter d'avoir un nouvel accident. Pour guérir, il faut travailler sur la manière de penser, les symptômes, la gestion des émotions au temps présent. Mais je ne suis pas psy :p je me trompe peut-être!

Hors ligne

 

#12 2015-02-20 15:10:40

krispkrees
Member
Date d'inscription: 2015-02-19
Messages: 17

Re: Traitement

en fait, j'ai deux psys

un psychiatre qui est plutôt dans l'analyse, et que je vois un vendredi sur deux et qui se fiche de mes symptômes car il me connais depuis presque 3 ans, il est certain que mon état n'a rien de psychotique, et alors d’après lui et d'après mon évolution qu'il à pu constater; Il me fait remarquer que les angoisses = retour chez papa maman et que je vis comme un enfant.

D'après lui, le jour ou j'accepterai de vivre une vie d'adulte, tout cela s'estompera... mais il n'y à pas de recette miracle comme je la cherche depuis des lustres. Car toujours d'après lui l'angoisse est venue me frapper alors que j'avais fait d’énormes progrès par rapport a mes difficultés sentimentales et d'ouverture envers les filles, au moment ou j’étais proche de l'émancipation parentale, ou je sortais énormément et ou j'avais un stage qui me plaisait avec un avenir de carrière. mais c'etait surtout les premières fois ou je draguais des filles ouvertement et ou j'avais du succès avec elles!

d'ailleurs en y regardant de plus près, la première fois les angoisses ont frappés après avoir eu le permis et durant l'année de mon bac, la vie était ouverte devant moi mais ces angoisses sont venues tout fermer.

et l'autre psychologue de mon village est plutôt comme tu le dit dans la gestion du moment et dans l'optique de me faire aller vers la vie. Gestion des émotions, des crises d'angoisses ect...

malgrès cela j'ai énormément de mal à m'en sortir !

mais je pense que ton approche est bonne en disant que l'analyse c'est mieux en période de rémission.

c'est marrant car après avoir écris tout cela, et avoir était assez sur de moi dans ce que j’écrivais, je commence a angoisser. Il y aurait peut-etre une part de vraie la dedans alors...

Hors ligne

 

#13 2015-02-20 16:21:16

Hibou
Member
Date d'inscription: 2014-11-13
Messages: 25

Re: Traitement

Ton psychiatre a une lecture intéressante smile ! Et c'est rare de trouver un psychiatre qui ne soit pas juste là pour prescrire des médicaments... Il a su rapidement ce que tu avais? Il t'a parlé de déperso? Moi j'ai amené des livres sur le sujet à ma première psy, qui a défendu bec et ongles son point de vue : la déperso, c'est de l'ordre de la psychose et je ne suis pas, selon elle, psychotique, juste très angoissé et la DP ne serait qu'un symptôme de l'angoisse. La deuxième me classe en "état limite", massivement névrotique à la limite de la psychose, et a reconnu la DP, même si j'ai eu l'air de lui apprendre un truc (toujours avec mes livres à l'appui), et même si elle s'est montré très sceptique vis à vis de ce concept "inventé par les anglo-saxons qui ont tendance à créer plein de syndromes nouveaux en groupant des symptômes".

C'est marrant parce que c'est le cas contraire pour moi : à la sortie de mes études, j'ai été dans une phase similaire à la tienne, totalement ouverte sur le champ des possibles, je venais de réussir un concours assez difficile pour travailler en bibliothèque, j'étais passionné par mon futur métier, mes profs étaient contents de moi et attendaient, je pense, un bel avenir... Et je me suis retrouvé à sillonner la France à la recherche d'un employeur, enchaînant les entretiens sans succès, pour me retrouver là où je m'étais juré de ne plus vivre ni travailler (ma ville natale), à un poste qui ne me plaisait pas. J'ai commencé à faire des crises d'angoisses, quasi impossible de trouver du boulot ailleurs et de partir, et de fil en aiguille la DP s'est installée.

Ironie du sort, j'ai trouvé la force de décrocher le boulot que je voulais, dans la ville que je voulais en pleine DP... Incapable d'apprécier ce qui m'arrive. Et tout se débloque dans ma vie personnelle, mais je suis incapable d'en profiter. Je me dis que si Dieu existe, il aurait pu intervenir un peu plus tôt quand même. Et suite à ça, grosse rechute, je pense que c'est la perspective de ne jamais réussir à être bien à mon nouveau travail, voire de finir totalement psychotique ou schizophrène et de devoir lâcher tout ce que j'ai péniblement bâtit pendant des années. Pour le coup, sur ce dernier point, ma situation se rapproche de la tienne !

Hors ligne

 

#14 2015-02-20 16:47:57

krispkrees
Member
Date d'inscription: 2015-02-19
Messages: 17

Re: Traitement

Mon psychiatre se fiche éperdument des symptômes, je lui ai à nouveau parlé de tout cela ce matin, et lui ai demandé si il avait déjà entendu mon discours, si j’étais psychotique etc... il m'a répondu simplement qu'il n’était pas la pour parler des autres patients mais plutôt pour m'accompagner du mieux possible dans ma vie et que pour lui nous résumerions ma problématique à de l'anxiété point barre. Je pense qu'il ne veux pas me faire ruminer davantage tout simplement, c'est terrible car j’écris cela en sachant que c'est la meilleure conclusion, la plus logique ! alors que dans ma tête je me dis, "il me manipule, il me mens il ne veux pas me dire que je suis fou... BREF !" j'en ai marre de ces pensées de merde!

Mon psychologue me dit que cela ne changera rien le diagnostic, même s'il m'a répété maintes fois que j'étais purement névrosé. Il m'a bien fait comprendre que d'un psy à l'autre les diagnostics pourraient changer !

et puis au final et alors ? c'est ce qu'il me dit tout le temps ! "et alors ? vous savez je connais des psychotiques et de schizophrènes qui ont une vie bien moins dure que la votre !"
qu'est-ce que cela changerai d’être diagnostiqué psychotique ou skizo ? vous symptômes resteraient les mêmes de toute manière! Donc pour lui cela n'a pas grande importance et il veux me faire relativiser, parce la ou il à raison dans le fonds, c'est qui si t'es psychotique ou skizo c'est trop tard, et si tu dois le devenir tu ne peux rien faire pour l’empêcher donc c'est quelque chose de stérile cette peur !

et puis dans tous les cas, si tu venait réellement à croire à tes délires tu ne te poserai plus la question, donc ce serai certainement moins anxiogène !

en gros la question principale ici, pour moi, c'est vivre skizo, psychotique et heureux ? ou névrosé et malheureux ? la réponse serait : vouloir vivre heureux. Oui mais pourtant cette peur de devenir fou ou de l'être t’empêche de vivre pleinement, réponse : tu ne veux pas profiter des plaisirs de la vie, peut-importe la pathologie dont tu souffres.

mon psy vois régulièrement à son cabinet un patient schizophrène, et me dit de lui que bien qu'il n'éprouves que très peu de plaisir, il est content de travailler et à une femme et des enfants, qu'il n'a jamais mis en danger.

moi je pense personnellement et c'est ce que je ressens, c'est que notre trouble c'est un rejet de la vie à cause d'une trop grande déception!

moi personnellement avant je tombais passionnément et fou amoureux de filles pendant des années, l'amour fou. Mais j’étais incapable de sortir avec elles, et je me rappelle en avoir tellement souffert ! d’espérer tout les jours que cette fille que j'aime depuis des années se rende compte que je suis plus qu'un ami pour elle ect... et enfin vivre le bonheur parfait. cela n'est jamais arrivé et puis maintenant que j'ai une copine, je t'expliques pas comment j'ai cru finir à l'hosto pour faire l'amour avec elle, j'avais peur de devenir complétement fou après ect...

dans ton cas c'est pareil, cela à du être une déception terrible d'avoir fait des efforts pour le boulot de tes rêves, et la déception a peut-être engendré ton problème.
et maintenant tu te protèges tellement de la vie et de la réalité que tu retombes dans l'angoisse dès qu'une bonne nouvelle arrive!

Hors ligne

 

#15 2015-02-21 06:16:54

krispkrees
Member
Date d'inscription: 2015-02-19
Messages: 17

Re: Traitement

Lâchez prise !

un petit message pour ceux qui passerons par la, et pour toi Hibou.

Hier soir j'ai eu/me suis autorisé quelques heures de répis.

J'ai remarqué que je suis hyperémotif, sensible, pour faire simple, si je n'angoisse pas, ne m'auto contrôle pas, tout est source d'émotions pour moi.

Regarder une vidéo youtube, d'une personne expliquant avec émotion le départ d'une structure pour lancer son propre projet me rends limite plus triste que la personne elle même, regarder les césars et certaines personnes pleurer de joie me provoque énormément d'émotions. Et c'est la que les pensées intrusives, et le ruminations métaphysiques du style "ce sont des atomes", ou même la projection de mes propres troubles mentaux sur ces personnes, viennent tout couper.

donc hier j'ai décidé de prendre du recul autant que possible, me sentant maître de moi, et toutes ces pensées n'avaient plus autant de prise sur moi je vous l'assure ! ET au final pendant une heure ou deux, déplacement de la focalisation de la pensée, sur les sentiments et ressentis ! c'etait assez agréable !

Dans mon cas je pense très certainement, que c'est pour ne pas ressentir d'émotions, surtout de plaisir et de joie que ces ruminations arrivent!

malheureusement ce matin en écrivant cela je me sens mal, me refais la scène de hier soir, me revois comme si ce n'était pas moi, etc...

je me dis que le meilleur traitement reste peut-être une psychoterapie avec quelqu'un en qui on a confiance et qui nous connais vraiment, puisque chacun de nous est différent avec sa propre histoire, et pour chacun de nous, c'est nous qui avons la Clef à notre problème, donc laissons en psy en qui nous avons confiance, nous aider

Dernière modification par krispkrees (2015-02-21 06:28:08)

Hors ligne

 

#16 2015-02-21 11:55:44

Hibou
Member
Date d'inscription: 2014-11-13
Messages: 25

Re: Traitement

Je te comprends smile !
Avant la DP/DR, j'étais quelqu'un d'hyper-sensible. Du genre à me laisser totalement envahir par mes émotions, à culpabiliser pour rien pendant des jours. Ce n'est pas anodin que les troubles de dépersonnalisation arrivent surtout chez les personnalités borderline, qui sont caractérisées par des émotions plus intenses et difficiles à gérer que la moyenne / une difficulté à se définir. Et quand j'y repense, l'année d'apparition de mes troubles anxieux et de ma DP a correspondu à une année d'émotions très intenses : rupture sentimentale, dispute très violente avec ma meilleure amie, conflits au travail...

Si tu veux approfondir le côté "lâcher prise" et "gestion des émotions", je te conseille "Overcoming depersonalization and feelings of unreality" https://www.google.fr/url?sa=t&rct= … BAo65BXGg. Faut comprendre l'anglais, mais c'est expliqué de façon très simple, avec beaucoup d'exercices. C'est basé sur la pleine conscience (s'ancrer dans le présent), les thérapies d'acceptation et d'engagement (apprendre à accueillir les sentiments et pensées même les plus négatives / s'engager dans la vie en définissant et en se faisant guider par nos valeurs personnelles), la thérapie comportementale dialectique (gestion des émotions, tolérance de la détresse... cette thérapie marche bien et a été conçue pour le soin des troubles borderline justement).

C'est une approche qui est assez dure à mettre en application, car quand tu es au fond du trou, tu as du mal à réfléchir sur des valeurs, des projets, tu as du mal à accepter le fait de vivre avec / accepter la souffrance, plutôt que chercher à l'éviter. Mais ce n'est pas inintéressant, et ça peut donner une force de vivre qui peut être très utile, y compris une fois guéri, pour apprendre à supporter toutes sortes de situations au lieu d'être dans la fuite. Car on ne peut pas tout contrôler ce qui nous arrive, et il faut parfois apprendre à faire avec ce que l'on a : la maladie, les coups du sort. C'est une philosophie que j'essaye d'appliquer dans les moments où ça va un peu mieux.

Hors ligne

 

#17 2015-02-21 12:31:19

krispkrees
Member
Date d'inscription: 2015-02-19
Messages: 17

Re: Traitement

Merci Hibou, je vais certainement l'acheter !

oui c'est vrai que c'est dur quand tu es au fonds du trou, est surtout quand le simple fait de penser en sois est anxiogène! mais je vais quand même tenter le coup !

qu'est-ce qui te rends certaine que tu es borderline ?

d'ailleurs as tu reçu mon message privé ? je ne sais pas trop comment la messagerie fonctionne ici, étant nouveau ^^

Hors ligne

 

#18 2015-02-21 12:38:50

Hibou
Member
Date d'inscription: 2014-11-13
Messages: 25

Re: Traitement

Certain, je suis un mec haha ! Quoi avec la DP on ne sait plus trop qui on est !

Et je ne sais pas si je suis borderline, je faisais juste un comparatif, mais c'est possible que j'ai quelques traits. Je ne pense pas qu'avant la DP je le sois de façon hyper prononcée non plus, je n'ai pas exemple jamais eu d'envies suicidaires ni même d'attaques de panique ou de troubles dans ma manière de me représenter...

Merci pour le MP, j'y réponds de suite !

Hors ligne

 

#19 2015-02-22 06:54:39

krispkrees
Member
Date d'inscription: 2015-02-19
Messages: 17

Re: Traitement

salut !

j'ai trouvé un livre qui à l'air assez intéressant, je vous mets le lien juste en dessous !

certains commentaires client me font penser un peu à moi, et ont eu l'air satisfait de ce livre. Peut-être cela pourrait être utile à l'un d'entre nous, ou au thérapeute qui nous accompagne.

Peut-être à toi aussi Hibou qui à déjà entrepris une lecture de ce genre !

http://www.amazon.fr/soi-hant%C3%A9-Dis … ssociation

la "bonne nouvelle" c'est que la dissociation n'est pas seulement psychotique, je suppose que certains d'entre vous ont déjà lu cet article

http://fr.wikipedia.org/wiki/Dissociation_mentale

bonne journée

Dernière modification par krispkrees (2015-02-22 08:05:47)

Hors ligne

 

#20 2015-02-22 13:18:39

krispkrees
Member
Date d'inscription: 2015-02-19
Messages: 17

Re: Traitement

je rajoute un peu d'informations à mon post, ayant réussi à joindre par téléphone un des traducteurs français de l'ouvrage que je vous ai montré dans le post précédent. Celui-ci m'a gentiment accordé un peu de temps, m'a conseillé d'éviter certains psychiatre dans mon cas, car certain confondent le trouble dissociatif avec la psychose et donnent des neuroleptiques qui ne soignent que très peu de patients, et va essayer de trouver des praticiens capable de soulager mes symptômes dans ma région, en me recontactant ultérieurement.

peut-être un peu d'espoir, enfin une personne qui reconnait mon trouble, qui ne me parle pas uniquement d'anxiété et qui ne s'étonne pas de ce que je lui raconte, car il connait ces symptômes là! il y à apparemment un courant thérapeutique qui fait de la thérapie du "moi" qui est très utile dans la deperso.

Bref j'attends de ces nouvelles en espérant qu'il y ait un thérapeute confirmé dans ma région.

Hors ligne

 

#21 2015-02-22 13:50:35

Hibou
Member
Date d'inscription: 2014-11-13
Messages: 25

Re: Traitement

Oh smile tu avances bien !
C'est clair que quand j'en ai parlé à ma psy, elle a voulu me mettre sous neuroleptiques... Il y a une "croyance" assez répendue comme quoi la DP DR est une phase de transition vers la psychose, mais j'ai lu dans un livre sur la DP que c'était infirmé pas les observations cliniques.
Tu pourras me donner en MP les coordonnées du traducteur? Je vais essayer de trouver un thérapeute sur Marseille !

Hors ligne

 

Pied de page des forums

Powered by PunBB
© Copyright 2002–2005 Rickard Andersson