Deprecated: Function set_magic_quotes_runtime() is deprecated in /home/plusjamaqn/wakinglife/forum/include/common.php on line 58
Waking Life - Forum / DP.DR présentation, Biscuit
Blog Forum

#1 2015-04-12 22:56:53

biscuit
New member
Date d'inscription: 2015-04-12
Messages: 1

DP.DR présentation, Biscuit

Salut à tous,
Je vais vous raconter mon histoire, et essayer de faire assez court smile
Pour commencer, j'ai 17 ans, suis un lycéen en terminale scientifique, je m'oriente vers des études d'art/de langues.

Il y a deux ans, j'ai découvert que je pouvais contrôler des hallucinations les yeux ouverts, quand j'avais de la musique. Du coup, chaque jour j'inventais toujours  plus de lieux, de personnages, je me suis formé un manteau hallucinatoire qui me recouvrait, qui me tenait chaud. Je maitrisais de mieux en mieux les hallus visuelles que j'avais et que je contrôlais entièrement.

C'était une sorte de jeu pour moi, me concentrer, et voyager dans mon esprit, créer mon monde personnel. Je me suis posé de temps à autres des questions sur ma santé mentale, mais en fait mes visualisations ne débordaient pas de leur cadre: 30 minutes le matin sur le chemin du lycée, puis 30 minutes en fin d'aprem sur le chemin du retour. J'ai vécu de cette manière pendant un peu plus d'un an et demi.

Je suis arrivé il y a quelques mois à un tout autre niveau, où je pouvais entrer à 100% de l'autre côté, ressentir avec ma peau des choses qui n'existaient pas, avoir des hallus longues et stables. Sans m'en rendre compte, je me coupais du monde réel, car mon monde est bien plus réconfortant. Mes hallus ont commencé à s'immicer dans ma vie, dès qu'on me raconte une histoire je la vis, je passe d'un lieu à un autre, pour finalement me retrouver dans mon corps.

J'ai atteint un stade extrême récemment. Une simple pensée m'envoie de l'autre côté, il y a des jours où je dois me concentrer pour voir avec mes yeux physiques et non être là-bas. Chaque geste, je l'imagine avant de le faire. J'ai des hallus toute la journée, c'est extrêmement désagréable, ça arrive au moins une centaine de fois, si ce n'est plus. J'ai décidé de tout arrêter, stop les visualisations, ça va bien trop loin et c'est insupportable de quitter son corps sans arrêt.

Il arrive que mon corps physique parle à quelqu'un pendant que je suis de l'autre côté, vivant la scène que je décris.

J'ai plusieurs symptômes assez étranges qui me font grave flipper, je vais les lister:
- Il m'arrive de toucher mes bras et avoir l'impression qu'ils ne m'appartiennent pas, que je ne suis pas dans mon corps. Comme si j'étais un esprit qui se promène, et qui passe accidentellement par son corps. Je me suis étranger.

- Des fois j'ai la sensation de vivre dans un décor de cinéma, avec des figurants qui jouent leur rôle, des personnages de rêve.
J'ai une fois cru que j'étais dans une peinture.

- J'ai des crises où je tremble, je serre des dents, je suis extrêmement nerveux et irritable, ça s'apparente à une grosse crise de manque de visualisations, ça dure 5 minutes en général.

- Quand je suis énervé je passe de l'autre côté par habitude, mon esprit quitte le monde physique pour échapper à la chose qui m'enrage.

- J'ai des sautes d'humeur, des fois j'ai un coup mental de 30 secondes où j'ai des pensées obscures, (ça arrive à table), je regarde ma famille et je me dis "mais j'ai rien à foutre là, ils ne me connaissent pas, je n'ai pas ma place, je suis invisible, ils ne m'aiment pas, je dois les fuir, ces idiots". j'ai la sensation de ne pas exister.
Et à d'autres moments, j'ai 30 secondes de bonheur absolu: je souris, je sens toute la joie couler sur mon corps, je suis ravi, tout bonnement heureux. Les deux cas sont assez rare, une fois /semaine peut-être.

J'ai aussi une fascination pour les drogues psychédéliques (due à mes hallucinations visuelles très fortes): LSD, LSA, mescaline, champis, et autres.
Je suis orienté vers mes rêves, je les note et je pratique le rêve lucide (contrôler ses rêves) depuis environ un an, donc pas de rapport avec les visus puisque les 2 ont commencé à 2 temps décalés, les hallus d'abord.

J'ai récemment appris le terme de dépersonnalisation et déréalité, et j'ai tout de suite percuté que c'est le traumatisme que j'avais.
J'ai toujours pratiqué mes visus seul dans ma tête, j'ai toujours fait mes trucs seul, mais là ça va trop loin. J'ai arrêté il y a un mois, mais rien à faire, j'ai des hallus, bien moins qu'avant mais toujours énormément, et c'est très désagréable. Je voudrais voir avec mes yeux, retourner dans mon corps. Je fais beaucoup de sport (natation) et ça m'aide bcp.

J'ai fait un calcul (avec mes horaires de visualisations) et j'ai passé au total plus de 39 jours complets, 24h/24, dans mon monde hallucinatoire (ça fait froid dans le dos !).

Je pense que c'était pour moi un moyen de nier aussi le fait que j'étais gay. C'est quelque chose que j'accepte, que j'aime et que je comprends depuis  décembre 2014-janvier 2015, sans pour autant avoir fait mon coming out. J'en parle parce que c'est peut-être lié. (?) Peut-être une sorte d'auto-homophobie refoulée qui m'a fait me diviser moi-même... ?

J'ai dit que je voulais faire court, j'ai moyennement réussi ^^
Mon rêve serait de quitter ce monde hallucinatoire, parfait, illusoire et idéalisé qui me tend les bras et me console.
Je voudrais y arriver avec bcp de détermination, sans prise de médicaments si possible. Je verrai un psychiatre en été si j'en sens le besoin.


Je compte sur votre soutien et votre compréhension, merci de m'avoir lu, à bientôt,

biscuit

Hors ligne

 

Pied de page des forums

Powered by PunBB
© Copyright 2002–2005 Rickard Andersson